Différences entre les versions de « Fellation »

31 octets ajoutés ,  il y a 7 ans
aucun résumé de modification
== Art ==
=== [[Salvador Dalí]], ''La vie secrète de Salvador dali ?'', 1942 ===
*Gala était bel et bien son Ariane, son "thérapeute" qui, par son identification à l'artiste, procure à l'enchaînement des images la cohésion qui leur manque : ses moeurs libertines (fellation et érotisme anal) et son avarice encourageant l'onanisme de Dali et sa perversité polymorphe, tout comme ses prédilections pseudo-homosexuelles et androgynes (la corpulence de Gala à mes yeux très masculine).
{{Réf Livre|titre=La vie secrète de Salvador Dalí: suis-je un génie ?|auteur=Salvador Dalí|éditeur=.|collection=.|année=1942|page=.|partie=|chapitre=.|section=.}}
 
== Théatre ==
=== Coluche, ''La Pute'', 1996 ===
{{citation|Toute ma famille est dans la prostitution sauf ma sœur, elle a été étouffée à l'oral.}}
{{Réf Sketch
|titre=La pute
|album=Coluche : l'intégrale
|auteur=Coluche
|volume=6
|label=Sony Music
|date=1996
}}
 
== Musique ==
=== France Gall, ''Les sucettes'', 1966 ===
*Pour quelques pennies, Annie
*A ses sucettes à l´anis.
*Elles ont la couleur de ses grands yeux,
*La couleur des jours heureux.
 
*Lorsque le sucre d´orge
*Parfumé à l´anis
*Coule dans la gorge d´Annie,
*Elle est au paradis.
{{Réf Livre|titre=Les sucettes à l'anis|auteur=Serge Gainsbourg|éditeur=.|collection=.|année=1966|page=.|partie=interprétée par France Gall|chapitre=.|section=.}}
 
=== [[Georges Brassens]], ''L'ancêtre'', 1970 ===
*Quand nous serons ancêtres,
*Du côté de Bicêtre,
*Pas d'enfants de Marie, oh ! non,
*Remplacez-nous les nonnes
*Par des belles mignonnes
*Et qui fument, cré nom de nom !
{{Réf Livre|titre=L'ancêtre|auteur=Georges Brassens|éditeur=.|collection=.|année=1970|page=.|partie=|chapitre=.|section=.}}
 
=== Lil’ Kim, ''Not Tonight'', 1996 ===
*I know a dude named Jimmy used to run up in me
*Night time pissy drunk off the henny remy
*I didn't mind it, when he fucked me from behind
*It felt fine, especially when he used to grind it
*He was a trick when I sucked his dick
*Used to pass me bricks, credit cards and shit
*Suck him to sleep,I took the keys to the jeep
*Tell him "I'll be back," go fuck with some other cats
*Flirtin', gettin' numbers, in the summer, hoe hop
*Raw top in my mans drop
*Then this homey Jimmy, he's screaming "Gimme,"
*Lay me on my back, bustin' nuts all in me
*After ten times we fucked, I think I bust twice
*He was nice, kept my neck filled with ice
*Put me in Chanels, kept me out nice
*Cold suckin' his dick, rockin' tha mic
*It was somethin' about this dude I couldn't stand.
*Somethin' that coulda made his ass a real man
*Somethin' I wanted, but I never was pushy
*the motherfucker never ate my pussy
{{Réf Sketch
|titre=Not tonight
|album=.
|auteur=Lil' Kim
|volume=.
|label=.
|date=1996
}}
 
== Cinéma ==
=== Vincent Gallo, ''The Brown Bunny'', 2004 ===
*"Chloë Sevigny est la femme qui a laissé l'impression la plus forte sur moi", explique Vincent Gallo. "Elle a accepté de faire le film sans avoir lu le scénario. Je suis vraiment ému quand Chloé arrive à l'écran, par son personnage, son jeu. J'ai été ému par notre intimité à l'écran. Elle a eu un énorme impact sur moi, car, comme mon personnage, je suis tombé amoureux d'elle. J'ai pleuré durant plusieurs jours après son départ".
{{Réf Livre|titre="The brown bunny"|auteur=Vincent Gallo|éditeur=.|collection=.|année=2004|page=.|partie=à propos de Chloé Sévigny |chapitre=.|section=.}}
 
== Psychologie ==
=== Sigmund Freud, ''Cinq psychanalyses'', 1909 ===
*Ce personnage nommé "Sac d’Os", et tatoué des pieds à la tête d’un squelette, pénètre ainsi dans le cerveau des protagonistes et revoit tout ce qu’ont fait les personnages pendant cet été invraisemblable qu’est l’été 2011. Il va donc revivre, de l’intérieur, toute l’affaire DSK et en particulier ce qui s’est passé dans la suite 2806. Il pénètre ainsi tour à tour dans le cerveau de DSK, de Nafissatou Diallo et sait ce qu’elle pense au moment où elle fait une fellation à DSK.
{{Réf Livre|titre=Chaos brûlant|auteur=Stéphane Zagdanski |éditeur=.|collection=.|année=2012|page=.|partie=|chapitre=.|section=.}}
 
== Art & Spectacle ==
=== [[Salvador Dalí]], ''La vie secrète de Salvador dali ?'', 1942 ===
*Gala était bel et bien son Ariane, son "thérapeute" qui, par son identification à l'artiste, procure à l'enchaînement des images la cohésion qui leur manque : ses moeurs libertines (fellation et érotisme anal) et son avarice encourageant l'onanisme de Dali et sa perversité polymorphe, tout comme ses prédilections pseudo-homosexuelles et androgynes (la corpulence de Gala à mes yeux très masculine).
{{Réf Livre|titre=La vie secrète de Salvador Dalí: suis-je un génie ?|auteur=Salvador Dalí|éditeur=.|collection=.|année=1942|page=.|partie=|chapitre=.|section=.}}
 
=== France Gall, ''Les sucettes'', 1966 ===
*Pour quelques pennies, Annie
*A ses sucettes à l´anis.
*Elles ont la couleur de ses grands yeux,
*La couleur des jours heureux.
 
*Lorsque le sucre d´orge
*Parfumé à l´anis
*Coule dans la gorge d´Annie,
*Elle est au paradis.
{{Réf Livre|titre=Les sucettes à l'anis|auteur=Serge Gainsbourg|éditeur=.|collection=.|année=1966|page=.|partie=interprétée par France Gall|chapitre=.|section=.}}
 
=== [[Georges Brassens]], ''L'ancêtre'', 1970 ===
*Quand nous serons ancêtres,
*Du côté de Bicêtre,
*Pas d'enfants de Marie, oh ! non,
*Remplacez-nous les nonnes
*Par des belles mignonnes
*Et qui fument, cré nom de nom !
{{Réf Livre|titre=L'ancêtre|auteur=Georges Brassens|éditeur=.|collection=.|année=1970|page=.|partie=|chapitre=.|section=.}}
 
=== Coluche, ''La Pute'', 1996 ===
{{citation|Toute ma famille est dans la prostitution sauf ma sœur, elle a été étouffée à l'oral.}}
{{Réf Sketch
|titre=La pute
|album=Coluche : l'intégrale
|auteur=Coluche
|volume=6
|label=Sony Music
|date=1996
}}
 
=== Lil’ Kim, ''Not Tonight'', 1996 ===
*I know a dude named Jimmy used to run up in me
*Night time pissy drunk off the henny remy
*I didn't mind it, when he fucked me from behind
*It felt fine, especially when he used to grind it
*He was a trick when I sucked his dick
*Used to pass me bricks, credit cards and shit
*Suck him to sleep,I took the keys to the jeep
*Tell him "I'll be back," go fuck with some other cats
*Flirtin', gettin' numbers, in the summer, hoe hop
*Raw top in my mans drop
*Then this homey Jimmy, he's screaming "Gimme,"
*Lay me on my back, bustin' nuts all in me
*After ten times we fucked, I think I bust twice
*He was nice, kept my neck filled with ice
*Put me in Chanels, kept me out nice
*Cold suckin' his dick, rockin' tha mic
*It was somethin' about this dude I couldn't stand.
*Somethin' that coulda made his ass a real man
*Somethin' I wanted, but I never was pushy
*the motherfucker never ate my pussy
{{Réf Sketch
|titre=Not tonight
|album=.
|auteur=Lil' Kim
|volume=.
|label=.
|date=1996
}}
 
=== Vincent Gallo, ''The Brown Bunny'', 2004 ===
*"Chloë Sevigny est la femme qui a laissé l'impression la plus forte sur moi", explique Vincent Gallo. "Elle a accepté de faire le film sans avoir lu le scénario. Je suis vraiment ému quand Chloé arrive à l'écran, par son personnage, son jeu. J'ai été ému par notre intimité à l'écran. Elle a eu un énorme impact sur moi, car, comme mon personnage, je suis tombé amoureux d'elle. J'ai pleuré durant plusieurs jours après son départ".
{{Réf Livre|titre="The brown bunny"|auteur=Vincent Gallo|éditeur=.|collection=.|année=2004|page=.|partie=à propos de Chloé Sévigny |chapitre=.|section=.}}
Utilisateur anonyme