« Pédophilie » : différence entre les versions

93 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
}}
=== [[Jean d'Ormesson]], ''Le Point'', 1993 ===
{{citation|citation=Il est grand, il est mince, il est chauve à la Brynner, avec des yeux et des dents à chavirer tous les collèges et toutes les maternelles ; j'ai beau ne plus avoir 13 ans, je l'aime beaucoup. (...) La passion d'un quinquagénaire, excité par l'ombre de la Brigade des mineurs, pour une collégienne de 14 ans - en quatrième, peut-être ? Ou déjà en troisième - et ses efforts pour rompre avec la bonne douzaine de maîtresses, ah ! bravo, dont il cultivait les faveurs avant de tomber sur l'amour. (...) D'autant plus volontiers qu'il a eu son lot de malheurs, et qu'il en parle avec courage et simplicité. Je me rappelle l'"Apostrophes", en 1987, où il est apparu avec des lunettes noires. Les collégiennes s'évanouissaient. On avait cru un instant que c'était le sida. Ce n'était qu'un candida albicans qui s'était attaqué à son oeil gauche. (...) A voir le nombre des enfants qui sont pendus à ses basques, on se dit que rien n'est perdu pour notre langue bien-aimée.}}
{{Réf Pub|nom=L'enfant au masculin
|date=1993
|source=Le Point
|auteur=Jean d'Ormesson
}}
=== Allen Ginsberg, ''Journal'', 1997 ===
{{citation|citation=Comme tout étiquetage de la pédophilie qualifiée d'"agression sur mineur". Tout le monde aime les petits enfants. Tout ce que vous avez à faire est de marcher à travers le Vatican et voir toutes les petites statues de petits prepubères, pubères, et de postpubères. Les enfants nus ont été le plaisir pendant des siècles, à la fois pour les parents et les spectateurs. Alors marquer la pédophilie comme un crime est ridicule.}}
917

modifications