« Wikiquote:Bac à sable » : différence entre les versions

1 755 octets supprimés ,  il y a 8 ans
m
mise en page
Aucun résumé des modifications
m (mise en page)
 
----
 
===Conséquences sociales et culturelles===
====Au Ladakh====
{{citation
|Les Ladakhis ne sont plus, dans leur propre pays, que des espèces de Sioux, les vestiges folkloriques d'une culture morte. J'ai pitié de les voir se laisser prendre en photo, tout contents, par des Allemands roses et gras. J'ai pitié de les voir se laisser prendre en photo par moi. Même si je suis famélique. L'Occident aura aussi efficacement anéanti cette culture par la curiosité que, de l'autre côté de la frontière, la Chine par l'oppression. Et notre propre curiosité y aura contribué
|précisions = Le tourisme est en train de devenir la première source de revenus du Ladakh. Les marcheurs, comme l'auteur, y viennent du monde entier
}}
{{Réf Livre
|titre= Le Tibet sans peine
|auteur= Pierre Jourde
|éditeur= Gallimard
|année= 2008
|page= 114
|ISBN= 978-2-07-011976-9
 
}}
 
{{citation
|citation=Citation brute.
|original= Les Ladakhis ne sont plus, dans leur propre pays, que des espèces de Sioux, les vestiges folkloriques d'une culture morte. J'ai pitié de les voir se laisser prendre en photo, tout contents, par des Allemands roses et gras. J'ai pitié de les voir se laisser prendre en photo par moi. Même si je suis famélique. L'Occident aura aussi efficacement anéanti cette culture par la curiosité que, de l'autre côté de la frontière, la Chine par l'oppression. Et notre propre curiosité y aura contribué.
|langue = fr
|précisions = Le tourisme est ainsi en train de devenir la première source de revenus du Ladakh. Les marcheurs, comme l'auteur, y viennent du monde entier
}}
{{Réf Livre
|titre= Le Tibet sans peine
|auteur= Pierre Jourde
|éditeur= ed. Gallimard
|année= 2008
|page= p. 114
|ISBN= 978-2-07-011976-9
 
}}
 
 
== Titre de deuxième niveau ==
2 598

modifications