Différences entre les versions de « Umberto Eco »

1 237 octets ajoutés ,  il y a 6 ans
m
+ une citation
m (+ une citation)
|année=2006
|page=278}}
 
== Sur les romans et leurs interprétations ==
 
{{citation |citation=(...) je laisse le lecteur tirer ses conclusions, considérant qu’un narrateur n’a pas à fournir d’interprétations à son œuvre, sinon ce ne serait pas la peine d’écrire des romans, étant donné qu’ils sont, par excellence, des machines à générer de l’interprétation. |langue=fr |précisions=Umberto Eco, dans son ''Apostille au nom de la rose'', initialement publiée en juin 1983, dans le n° 49 de la revue ''Alfabeta'', et reprise plus tard en volume imprimé puis en annexe à des rééditions de son roman, précise que l'hexamètre latin final de son roman — ''{{lang|la|Stat rosa pristina nomine, nomina nuda tenemus}}'', soit « Que son nom est une rose, les noms nus que nous avons. » — est un vers adapté d'un autre vers figurant dans le ''De contemptu mundi'' de [[w:Bernard de Cluny|Bernard de Morlaix]], un bénédictin du XII{{e}} siècle, et enchaîne alors sur la citation, en réponse mystérieuse aux motivations de son adaptation de ce vers pour donner un titre à son roman. }}
{{Réf Livre
|titre=Apostille au Nom de a rose
|auteur=Umberto Eco (trad. Myriem Bouzaher)
|éditeur=Grasset
|année=1985
|page=n. c. }}
 
{{autres projets|n=Umberto Eco, écrivain, donne son avis sur Wikipédia|w=Umberto Eco|commons=Umberto Eco}}
1 860

modifications