« Jeu » : différence entre les versions

594 octets supprimés ,  il y a 8 ans
==== [[Joseph Delteil]], ''Échec'', 1923 ====
{{citation|citation=J'avais le goût de la typographie, des châtaignes, de la laine. Un peu de bric-à-brac ne me déplaisait pas, pourvu qu'il décelât un goût volumineux et atmosphérique. J'abhorrais la poudre de riz, et j'aimais sans bornes les échecs. Je me souviens. Luce était ma partenaire à ce jeu, et à quelques autres. L'échiquier exsangue, à carreaux verdâtres et pâles, avait la jaunisse verte. Le cheval galopait fièvreusement, comme mon coeur. La reine... c'est à cette époque que je compris qu'une reine était une femme. Mais le corollaire de cette proposition m'échappait encore. Quant à cette bande de pions qui me barraient la route comme les archers aux chevaliers de Crécy...}}{{Réf Article|titre=Échec|auteur=[[Joseph Delteil]]|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=10|date=Octobre 1923|page=6}}
 
==== [[Octavio Paz]], ''Liberté sur parole'', 1958 ====
''' Papillon d'obsidienne '''
{{Citation|citation=Je suis fatiguée de ce jeu de patience inachevé. Heureuse la femelle du scorpion que ses petits dévorent. Heureux le serpent qui change de chemise. Heureuse l'eau qui se boit elle-même.}}
{{Réf Livre|titre=Liberté sur parole|auteur=[[Octavio Paz]]|traducteur=Jean-Clarence Lambert|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1966|année d'origine=1958|page=92|partie=II. AIGLE OU SOLEIL ? (1949-1950)|section=Aigle ou Soleil ? — ''Papillon d'obsidienne''|ISBN=2-07-031789-7}}
 
==== [[Joyce Mansour]], ''Illusions de vol'', 1964 ====
4 431

modifications