« The Big Bang Theory/Saison 1 » : différence entre les versions

épisode 17
(épisode 16)
(épisode 17)
|saison=saison 1
|épisode=ép. 16
}}
 
=== {{Ancre|0117}}[1x17] - ''La Rupture'' ===
 
{{citation|citation=<poem>
{{Personnage|Howard}} : Tu sais quoi mec ? Je suis ravi que tu apprennes le mandarin.
{{Personnage|Sheldon}} : Pourquoi ?
{{Personnage|Howard}} : Quand tu le domineras, tu embêteras un milliard de chinois à ma place.
</poem>
|original=<poem>
{{Personnage|Howard}} : You know, I’m really glad you decided to learn Mandarin.
{{Personnage|Sheldon}} : Why?
{{Personnage|Howard}} : Once you’re fluent you’ll have a billion more people to annoy instead of me.
</poem>
|langue=en
}}
{{Réf Série
|acteur=Simon Helberg et Jim Parsons
|auteur=Chuck Lorre et Bill Prady
|série=The Big Bang Theory
|saison=saison 1
|épisode=ép. 17
}}
 
{{citation|citation=<poem>
{{Personnage|Sheldon}} : Le Palais de Sechuan fait passer du poulet à l'orange pour du poulet à la mandarine, et je compte bien me plaindre.
{{Personnage|Léonard}} : Moi, je me soucierais plutôt de ce qu'ils font passer pour du poulet.
</poem>
|original=<poem>
{{Personnage|Sheldon}} : I believe the Szechuan Palace has been passing off orange chicken as tangerine chicken and I intend to confront them.
{{Personnage|Leonard}} : If I were you, I’d be more concerned by what they’re passing off as chicken.
</poem>
|langue=en
}}
{{Réf Série
|acteur=Jim Parsons et Johnny Galecki
|auteur=Chuck Lorre et Bill Prady
|série=The Big Bang Theory
|saison=saison 1
|épisode=ép. 17
}}
 
{{citation|citation=<poem>
{{Personnage|Léonard}} : Je suis son ami, tu as compris ? Je ne profiterai pas de sa vulnérabilité.
{{Personnage|Howard}} : Roh ! Donc, si au plus profond de son désespoir elle se jette à ton coup et exige que tu la prennes là tout de suite sur le coin de la table, tu lui dirais non ?
{{Personnage|Léonard}} : Je suis son ami, pas son ami gay.
</poem>
|original=<poem>
{{Personnage|Leonard}} : I’m her friend, I’m not going to take advantage of her vulnerability.
{{Personnage|Howard}} : What, so you’re saying that if in the depths of despair she throws herself at you and demands you take her, right there, right now, you’ll just walk away?
{{Personnage|Leonard}} : I said I’m her friend. Not her gay friend.
</poem>
|langue=en
}}
{{Réf Série
|acteur=Johnny Galecki et Simon Helberg
|auteur=Chuck Lorre et Bill Prady
|série=The Big Bang Theory
|saison=saison 1
|épisode=ép. 17
}}
 
{{citation|citation=<poem>
''(Penny viens de faire peur à Sheldon)''
{{Personnage|Penny}} : Je suis désolée. Ecoute, t'as une seconde ?
{{Personnage|Sheldon}} : J'ai une seconde quoi ? Paire de caleçons ?
</poem>
|original=<poem>
{{Personnage|Penny}} : I’m sorry. Look, do you have a second.
{{Personnage|Sheldon}} : A second what? Pair of underwear?
</poem>
|langue=en
}}
{{Réf Série
|acteur=Kaley Cuoco et Jim Parsons
|auteur=Chuck Lorre et Bill Prady
|série=The Big Bang Theory
|saison=saison 1
|épisode=ép. 17
}}
 
{{citation|citation=<poem>
{{Personnage|Penny}} : Je me suis rendue compte il y a quelques temps que Leonard avait un petit béguin pour moi.
{{Personnage|Sheldon}} : On aura tout entendu ! Un petit béguin ? Non mais on rêve ! Tu vas me dire que Mélénas avait le béguin pour Hélène de Troie ?
</poem>
|original=<poem>
{{Personnage|Penny}} : I’ve known for a while now that Leonard has had a little crush on me…
{{Personnage|Sheldon}} : A little crush? Well I suppose so, in the same way Menelaus had a little crush on Helen of Troy.
</poem>
|langue=en
}}
{{Réf Série
|acteur=Kaley Cuoco et Jim Parsons
|auteur=Chuck Lorre et Bill Prady
|série=The Big Bang Theory
|saison=saison 1
|épisode=ép. 17
}}
 
{{citation|citation=<poem>
{{Personnage|Sheldon}} : ''(à Penny)'' En 1935, Erwin Schrödinger, en essayant d'expliquer l'interprétation de Copenhague de la physique quantique, proposait une expérience avec un chat. On l'enferma dans une boîte, avec une fiole de poison, qui devait s'ouvrir ou se briser à un moment donné. Personne ne savait au juste quand la fiole de poison allait se déverser. Donc, jusqu'à l'ouverture de la boîte, on considérait que la pauvre bête était à la fois vivante, et morte.
''(...)''
{{Personnage|Sheldon}} : Tout comme le chat de Schrödinger, on peut considérer ta relation potentielle avec Leonard comme bonne, et mauvaise. Et ce n'est qu'en ouvrant la boîte, que tu découvriras qui il est.
</poem>
|original=<poem>
{{Personnage|Sheldon}} : In 1935, Erwin Schrödinger, in an attempt to explain the Copenhagen interpretation of quantum physics, he proposed an experiment where a cat is placed in a box with a sealed vial of poison that will break open at a random time. Now, since no-one knows when or if the poison has been released, until the box is opened, the cat can be thought of as both alive and dead.
(...)
{{Personnage|Sheldon}} : Just like Schrödinger’s Cat, your potential relationship with Leonard right now can be thought of as both good and bad. It is only by opening the box that you’ll find out which it is.
</poem>
|langue=en
}}
{{Réf Série
|acteur=Jim Parsons
|auteur=Chuck Lorre et Bill Prady
|série=The Big Bang Theory
|saison=saison 1
|épisode=ép. 17
}}
2 794

modifications