Différences entre les versions de « Jour »

62 octets supprimés ,  il y a 6 ans
m
maintenance
m (maintenance)
{{en cours.CM}}
[[Fichier:William-Adolphe Bouguereau (1825-1905) - Day (1881).jpg|thumb|220px|<center>''Hemera (déesse du Jour)'' [[w:William Bouguereau|William Bouguereau]] (1884)</center>]]
 
Alors le vaste miroir du ciel se ridait, cette surface si calme commençait à bouillir comme au feu de quelque fournaise souterraine. La houle se faisait vague, les vagues se faisaient montagnes. La blonde et douce Amphitrite comme un géant révolté, semblait vouloir escalader le ciel, se tordant les bras dans les nuages, et hurlant de cette voix puissante qu'on n'oublie pas une fois qu'on l'a entendue.</poem>}}
{{Réf Livre|titre=Le Bagnard de l'Opéra|auteur=[[Alexandre Dumas]]|éditeur=Magnard|collection=Classiques & Contemporains|année=2001|année d'origine=1868|page=11|section=1. Le forçat|ISBN=978-2-210-75424-9}}
 
 
 
==== [[James Joyce]], ''Ulysse'', 1922 ====
==== [[Dominique Fernandez]], ''Porporino et les mystères de Naples'', 1974 ====
{{citation|citation=On n'aimait pas tellement à San Donato ces nuits qui n'étaient pas de vraies nuits : d'abord parce que l'alternance bien tranchée du jour et de la nuit, du travail et du sommeil, constituait une des rares certitudes sur lesquelles on pouvait compter, sauf justement quand la lune, entrant dans les maisons à travers les fentes des portes, empêchait de dormir ; ensuite parce qu'il fallait toujours craindre qu'une couleuvre ne réussît à se faufiler dans l'étable. Elle se pendait aux mamelles de la chèvre pour lui pomper, outre le lait, jusqu'à la dernière goutte de sang.}}{{Réf Livre|titre=Porporino ou les mystères de Naples|auteur=[[Dominique Fernandez]]|éditeur=Grasset|collection=Les Cahiers Rouges|année=1974|année d'origine=1974|page=105|section=Du sang sous la lune|partie=I « San Donato »|ISBN=978-2-246-01243-6}}
 
==Citations à revoir, déplacer etc...==
 
 
Voir aussi [[Matin]]
2 598

modifications