Différences entre versions de « Andreï Makine »

1 383 octets ajoutés ,  il y a 5 ans
→‎Le testament français : Ajout d'une citation
m (Mesdames, mesdemoiselles..., à vous de choisir...; mais bon... Il me semble que)
(→‎Le testament français : Ajout d'une citation)
 
{{Citation
|citation=Ce corps était celui d'un homme qu'elle ne connaissait pas. Un corps criblé de cicatrices, de balafres — tantôt profondes, aux bords charnus, comme d'énormes lèvres voraces, tantôt à la surface lisse, luisante, comme la trace d'un escargot. Dans l'une des omoplates, une cavité était creusée — Charlotte savait quel genre de petits éclats griffus faisait ça. Les traces roses des points de suture entouraient une épaule, se perdant dans la poitrine...<br />
|citation=C'est avec cet égoïsme infatué de la jeunesse que je lui demandai sur un ton un peu hilare:<br />
A travers ses larmes, elle regarda la pièce comme pour la première fois : une fenêtre au ras du sol, ce bouquet d'aneth venant déjà d'une autre époque de sa vie, un sac de soldat sur le tabouret près de l'entrée, des grosses bottes couvertes de poussière rousse. Et sous une ampoule nue et terne, au milieu de cette pièce à moitié enfouie dans la terre — ce corps méconnaissable, on eût dit déchiré par les rouages d'une machine. Des mots étonnés se formèrent en elle, à son insu : « Moi, Charlotte Lemonnier, je suis là, dans cette isba ensevelie sous l'herbe des steppes, avec cet homme, ce soldat au corps lacéré de blessures, le père des mes enfants, l'homme que j'aime tant... Moi Charlotte Lemonnier... »
}}
{{Réf Livre
|titre=Le testament français
|auteur=Andreï Makine
|éditeur=Mercure de france
|année=1995
|page=136
|ISBN=2-07152-1936-9
}}
 
{{Citation
|citation=C'est avec cet égoïsme infatué de la jeunesse que je lui demandai sur un ton un peu hilare :<br />
— Mais toi, tu pourrais aussi partir à l'étranger ! En France, par exemple... Ça te tenterait, hein ?<br />
L'expression de ses traits ne changea pas. Elle baissa simplement les yeux. J'entendis la mélodie sifflante de la bouilloire, le tintement des cristaux de neige contre la vitre noire.<br />