Ouvrir le menu principal

Modifications

→‎Le Colonel Chabert, 1835 : Ordre chronologique
 
=== ''[[w:Le Colonel Chabert|Le Colonel Chabert]]'', 1835 ===
 
{{citation|citation=La seule épigramme permise à la Misère est d' obliger la Justice et la Bienfaisance à des dénis injustes. Quand les malheureux ont convaincu la Société de mensonge, ils se rejettent plus vivement dans le sein de Dieu.}}
{{Réf Livre|titre=Le Colonel Chabert ; Le Père Goriot ; La Messe de l'athée ; L'Interdiction ; Le Contrat de mariage; Autre étude de femme ; Ursule Mirouët ; Eugénie Grandet
|auteur=Honoré de Balzac
|éditeur=Gallimard, t.III
|éditeur d'origine=Mame-Delaunay
|année d'origine=1844
|année=1976
|page=316
|collection=Bibliothèque de la pléiade
|s=Le Colonel Chabert}}
 
{{citation|citation=Où en étais-je ? dit le colonel avec la naïveté d’un enfant ou d’un soldat, car il y a souvent de l’enfant dans le vrai soldat, et presque toujours du soldat chez l’enfant, surtout en France.}}
{{Réf Livre|titre=La Femme supérieure ; La Maison Nucingen ; La Torpille
|année=1976
|page=373
|collection=Bibliothèque de la pléiade
|s=Le Colonel Chabert}}
 
{{citation|citation=La seule épigramme permise à la Misère est d' obliger la Justice et la Bienfaisance à des dénis injustes. Quand les malheureux ont convaincu la Société de mensonge, ils se rejettent plus vivement dans le sein de Dieu.}}
{{Réf Livre|titre=Le Colonel Chabert ; Le Père Goriot ; La Messe de l'athée ; L'Interdiction ; Le Contrat de mariage; Autre étude de femme ; Ursule Mirouët ; Eugénie Grandet
|auteur=Honoré de Balzac
|éditeur=Gallimard, t.III
|éditeur d'origine=Mame-Delaunay
|année d'origine=1844
|année=1976
|page=316
|collection=Bibliothèque de la pléiade
|s=Le Colonel Chabert}}
2 191

modifications