Différences entre versions de « Gaston Bachelard »

623 octets ajoutés ,  il y a 4 ans
{{citation|Le complexe de Novalis est caractérisé par une conscience de la chaleur intime primant toujours une science toute visuelle de la lumière. Il est fondé sur une satisfaction du sens thermique et sur la conscience profonde du bonheur calorifique. La chaleur est un bien, une possession. Il faut la garder jalousement et n'en faire don qu'à un être élu qui mérite une communion, une fusion réciproque. La lumière joue et rit à la surface des choses, mais, seule, la chaleur ''pénètre''.}}
{{Réf Livre|titre=La Psychanalyse du feu|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=Gallimard|année=1985|collection=Folio/Essais|chapitre=3 (« Psychanalyse et préhistoire »)|page=75}}
 
{{citation|Comme toute richesse, le feu est rêvé dans sa concentration.}}
{{Réf Livre|titre=La Psychanalyse du feu|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=Gallimard|année=1985|collection=Folio/Essais|chapitre=4 (« Le feu sexualisé »)|page=90}}
 
{{citation|L'homme est peut-être le premier objet naturel où la nature essaie de se contredire. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'activité humaine est en train de changer la face de la planète.}}
{{Réf Livre|titre=La Psychanalyse du feu|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=Gallimard|année=1985|collection=Folio/Essais|chapitre=5 (« La chimie du feu »)|page=132}}
 
{{citation|Pour être heureux, il faut penser au bonheur d'un autre.}}
137

modifications