« Eric Frank Russell » : différence entre les versions

747 octets ajoutés ,  il y a 6 ans
ajout des traducteurs
(ajout des traducteurs)
'''[[w:Eric Frank Russell|Eric Frank Russell]]''' ([[w:1905|1905]] - [[w:1978|1978]]) est un auteur de [[science-fiction]] britannique.
 
== ''Guerre aux invisibles'' (''{{lang|en|Sinister Barrier}}''), 1939 ==
 
{{citation|Si fragmentaire soit-elle, toute connaissance est un danger.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=12
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|Une éternelle vigilance est l'impossible prix de la liberté.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=19
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|Il y a de la sagesse chez les fous, mais il faut aller la chercher.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=20
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|Le désastre est aux foules ce que le sucre est aux mouches.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=23
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|citation=Si vous allez jusqu'au fond des choses […], vous verrez tout ce que cette conclusion implique d'horrible. On sait depuis longtemps que l'énergie nerveuse produite par la pensée, de même que la réaction des émotions glandulaires, est de nature électrique ou para-électrique : c'est de cette énergie que se nourrissent nos mystérieux seigneurs. Ils peuvent, et ils ne s'en privent pas, augmenter le rendement quand bon leur semble en attisant les rivalités, les jalousies, les haines, afin d'exciter les émotions. Chrétiens contre musulmans, Blancs contre Noirs, communistes contre catholiques, tout est bon pour les Vitons, tout sert sans que nous le sachions à nourrir des estomacs que nous ne pouvons imaginer. De même que nous cultivons des plantes qui nous nourrissent, les Vitons nous cultivent. De même que nous labourons, semons et récoltons, ainsi font les Vitons. Nous ne sommes qu'un terrain de chair, où les circonstances imposées par les Vitons viennent creuser leurs sillons ; nos maîtres y sèment des sujets de controverse, sur lesquels ils répandent l'engrais des fausses rumeurs, des mensonges délibérés, ils arrosent tout cela avec de la méfiance et de la jalousie, et font lever ainsi de splendides moissons d'énergie émotionnelle. Chaque fois que quelqu'un hurle à la guerre, les Vitons se préparent à festoyer !
|précisions=
}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles (''Sinister Barrier'')
|auteur=Eric Frank Russell
|éditeur=Denoël
|année=1939
|page=78
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal
|tome=
|partie=
|chapitre=
|acte=
|scène=
|section=
|ISBN=
|traducteur=
|année d'origine=
|collection=Présence du futur n° 132
|traducteur de la contribution=
|année de la contribution=
|langue=en
}}
 
{{citation|Ce qu'on croit n'a aucun rapport avec la connaissance que l'on tire de l'observation des faits.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=79
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|C'est dans le sommeil que réside le plus grand des périls.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=82
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|Pour les journalistes, la vérité n'est bonne qu'à être violée. Le seul cas où ils respectent les faits, c'est lorsqu'ils ont intérêt à les imprimer. Autrement, il est de bon ton de ne donner que des âneries en pâture au public.}}
{{réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=112
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
{{citation|Mieux vaut un mal qu'on connaît que celui qu'on ignore.}}
{{Réf Livre|titre=Guerre aux invisibles
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=209
|année=1939
|éditeur=Denoël}}
|traducteur=Jean Rosenthal et Renée Rosenthal}}
 
==''Sentinelle de l'espace'', 1953==
{{citation|Chaque progrès exige des sacrifices.}}
{{Réf livre|titre=Sentinelle de l'espace
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=9
|année=1980
|éditeur=Le Masque}}
|traducteur=Richard Chomet}}
 
{{citation|Il y a des occasions où nous devons temporairement sacrifier ce qui est souhaitable pour amorcer ce qui est désespérément nécessaire.}}
{{Réf livre|titre=Sentinelle de l'espace
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=11
|année=1980
|éditeur=Le Masque}}
|traducteur=Richard Chomet}}
 
{{citation|Les circonstances modifient les règles.}}
{{Réf livre|titre=Sentinelle de l'espace
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=114
|année=1980
|éditeur=Le Masque}}
|traducteur=Richard Chomet}}
 
{{citation|L'ennui, c'est que les guerres ont la mauvaise habitude d'échapper irrémédiablement des mains de ceux qui les commencent.}}
{{réf livre|titre=Sentinelle de l'espace
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=115
|année=1980
|éditeur=Le Masque}}
|traducteur=Richard Chomet}}
 
{{citation|Aux cas exceptionnels, on applique des méthode exceptionnelles.}}
{{réf livre|titre=sentinelle de l'espace
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=236
|année=1980
|éditeur=Le Masque}}
|traducteur=Richard Chomet}}
 
{{citation|Plus d'un innocent a été exécuté sur de simples soupçons et en raison de la peur panique d'autres êtres. La chasse aux sorcières n'est jamais terminée.}}
{{Réf livre|titre=Sentinelle de l'espace
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=243
|année=1980
|éditeur=Le Masque}}
|traducteur=Richard Chomet}}
 
== ''Plus X'', 1958 ==
{{citation|On dit qu'on apprend avec l'expérience: si cela était vrai, la race humaine serait actuellement exempte de toute sottise.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=7
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|Ce qui nous manque en nombre, nous le compensons par notre compétence et notre efficacité.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=10
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|On finit toujours par partir pour ne jamais revenir.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=14
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|L'homme d'action ''crée'' sa chance, et ne reste pas dans son coin à prier qu'elle lui tombe sur les genoux.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=76
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|L'impudence pure rapporte beaucoup.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=90
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|Pour parvenir à un résultat valable, on doit s'adapter à son milieu. Si ledit milieu est radicalement différent de celui d'autrui, la méthode d'adaptation doit être également différente.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=129
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|Aucune forme de vie n'est protégée des caprices du destin.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=148
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{citation|L'ennui peut suffire à vous amener à réaliser les pires folies.}}
{{Réf Livre|titre=Plus X
|auteur=Eric Frank RusselRussell
|page=154
|année=1987
|éditeur=Presses Pocket}}
|traducteur=Christian Meistermann}}
 
{{autres projets|w=Eric Frank Russell}}
 
{{DEFAULTSORT:RusselRussell, Eric Frank}}
[[Catégorie:Naissance en 1905]]
[[Catégorie:Décès en 1978]]