Différences entre versions de « Hero Corp »

23 515 octets supprimés ,  il y a 5 ans
non sourcé
(→‎Saison 3 : à sourcer)
(non sourcé)
|saison=saison 2|épisode=épisode 15 (''Une nouvelle ère 2/2'')
}}
 
== Saison 3 ==
{{à sourcer}}
 
 
 
=== Épisode 3.00 ===
 
 
<poem>
{{personnage|Neil}} : Ca va pas suffire pour 6.
{{personnage|John}} : D'autant plus qu'on est 7.
{{personnage|Neil}} : Ah mais elle mange elle ?!
{{personnage|Jennifer}} : Oui, elle mange, oui.
{{personnage|Neil}} : Ben normalement les super-héros sont prioritaires sur les civils!
</poem>
 
 
<poem>
{{personnage|Doug}} : Bon on arrête tout là on m'as tiré mon duvet !
{{personnage|Neil}} : Oh merde!
{{personnage|Doug}} : Oui, oh ben c'est vous!
{{personnage|Neil}} : Ben pas du tout c'est le mien ça!
{{personnage|Doug}} : Ben y'a marqué Doug dessus.
{{personnage|Neil}} : Bah, qui c'est qu'a marqué Doug sur mon duvet ?!
</poem>
 
=== Épisode 3.01===
 
<poem>
{{personnage|Mary}} : Vous faites hôtel ?
{{personnage|Mique}} : Non pas pour les connards!
{{personnage|Mary}} : Pardon ?!
{{personnage|Mique}} : Non, on accueille pas des p'tits salopards ici!
</poem>
 
 
Neil McKormack : Vous êtes conscient que c'est pénible que vous preniez feu toutes les dix minutes ou pas ?
 
Klaus : Ah ouais mais non là. On dort dans une cabane, on se pèle le cul, j'viens de dormir sur un rondin. Tu fais un effort sur le réveil.
 
Valur : J'ai été attaquiche...
 
Mary : Mais on avait dit qu'on sortait pas !
 
Neil McKormack : Bah j'suis rentré. J'ai pas compté les buissons.
 
Klaus : Avec un peu d'chatte, ça aurait pu passer pour un accident et on aurait plus à se la coltiner 24H sur 24.
 
Doug : C'est dur d'être un vampire de jour. C'est dur de vivre le jour et de dormir la nuit. Vous savez pas c'que c'est.
 
 
=== Episode 3.02===
 
<poem>
{{personnage|Mique}} : Vous avez entendu ?!
{{personnage|Klaus}} : Ouais.
{{personnage|Mique}} : C'est p't'être lui!
{{personnage|Klaus}} : Ca veut dire qu'il essayerait de se retrouver lui-même ?
{{personnage|Doug}} : En s'appelant par son nom ?
{{personnage|Klaus}} : Avec une voix de fille ?
{{personnage|Mique}} : Ah ouais c'est un tribunal, on peut pas proposer des pistes sans se faire allumer quoi.
</poem>
 
 
FourmieMan : Bah ça c'est sûr que si il y a une bonne boulange vous allez m'y trouver.
 
Jane : Moi je veux bien respecter les traditions hein. Mais je veux pas choper la tuberculose pour faire plaisir.
 
Eraste : Bouddha n'est pas capable de recréer le chaos initial pour plonger le monde dans les ténèbres et faire régner les forces du mal.
 
Doug : Elles sont carrément plus compliquées les énigmes du Sphinx.
 
Jane : Vous avez vu comment c'est crade par terre !
 
=== Épisode 3.03===
 
<poem>
{{personnage|Miss Moore}} : Hoodwink a pris la tête d'Hero Corp. Il créé des conflits dans toute la ville pour que les gens aient besoin de super-héros, et il fait payer les interventions.
{{personnage|Doug}} : MAIS C'EST DÉGUEULASSE !
{{personnage| Miss Moore}} : Mais surveillez-moi ce langage jeune homme!
</poem>
 
 
<poem>
{{personnage|Mique}} : Moi je penserais que vous êtes un connard.
{{personnage|Miss Moore}} : Non mais c'est quoi ça, vous allez parler comme des charretiers encore longtemps ?! ... Hé ben en route, on a une région à protéger, ça devient urgent.
{{personnage|Doug}} : Oh non merde, on peut pas dormir enco.. Oh non fichtre, ne pourrions-nous pas nous délasser encore quelques durées supplémentaires ?
</poem>
 
 
<poem>
{{personnage|Neil}} : Bon ben j'propose qu'on se magne le cul si vous me permettez.
{{personnage|Miss Moore}} : Je vous permets je vous permets!
</poem>
 
 
John : Putain, c'est vexant. J'suis pas une lampe torche non plus.
 
Miss Moore : Vous êtes des super héros. Si vous vouliez une petite vie tranquille, il fallait aller vendre des saucisses au marché.
 
Mique : Bah on est sept quoi ! Dont deux civiles et une boule de feu.
 
=== Épisode 3.04===
 
CLAUDINE : C'est important que tu prennes conscience de ça [...] Que c'est pas gratuit non plus les couvertures !
 
DOUG : Vous voulez dire que vous acceptez de rompre votre serment avec les forces du mal et de vous repentir en faisant le bien pour la communauté ?
 
MIQUE : N'empêche que quand on leur a dit qu'on était des super héros, ça leur a bien fermé la quiche.
 
=== Épisode 3.05===
 
Stan : Votre saussballe, il est chanmax.
 
Mary : Mais... Mais... Mm... MAIS QUOI ?
 
Stan : Tu vas lâcher mon ami. Parce qu'il est très gentil et que tu es beaucoup plus fort que lui. Ta victoire aurait un goût amer. Amer comme des endives.
 
Mique : Jennifer ! T'as des raviolis sur le cou.
 
 
=== Épisode 3.06===
 
Stan : C’est moi le frisé malicieux ? […] Putain ! On dirait un mec qui fait des maisons en pain d’épice !
 
 
Mique : Moi je passerai bien de Réception à réceptionniste. Mais j’ai besoin d’avis extérieurs.
 
 
Stan : Vous vous situez à l’intérieur d’un réfrigérateur. Vous êtes, respectivement, un yogourt à la mûre et une échalote. Jean-Philippe, le propriétaire de l’appartement dans lequel se trouve le réfrigérateur, s’apprête à vous utiliser pour une recette mélangeant le salé et le sucré. Mais vous n’avez pas envie ! Parce que vous n’aimez pas mélanger les saveurs. Vous préférez la cuisine traditionnelle. Je suis Jean-Philippe, j’ouvre le réfrigérateur, et attention ! Vous ne voulez pas vous faire attraper.
 
 
=== Épisode 3.07===
 
Klaus : La lune grise merde… C’est de qui ça ?
 
 
Neil McKormack : Si, j’ai confiance. J’ai confiance en exactement l’inverse de ce que vous dicte votre instinct.
 
 
Doug : La bibliothèque est en face de là où était enfermée la bête. Alors c’est comme par hasard ou c’est pas comme par hasard ?
 
 
=== Épisode 3.08===
 
Stan : Des fois ça me gave de traîner qu'avec des super héros, j'vous jure !
 
Claudine : Non. Mais ce serait juste la moindre des choses que tu files un coup de main pour la récolte. On t'a jamais fait payer un repas quand même.
 
Klaus : (Ding) Pardon ! (Dong) Désolé ! (Ding) Elle est pour moi !
 
Steve : Vous vous servez directement dans la fosse sceptique ou quoi là !
 
Klaus : Aide Jésus Christ Seigneur Dieu. Attendez les gars, si ils simplifient pas au niveau des rites, je serai toujours en décalage.
 
Stan : Tu es un ouvrier anglais pendant la révolution industrielle. Tu ne supportes plus d'être exploité. Tu es un homme et pas une machine. Le capitalisme et la productivité ne doivent pas prendre le dessus sur l'humain. Cette porte que tu pousses est un chariot dans une mine. Toi et tes amis britanniques décidaient maintenant d'entrer en grève et de ne plus pousseeer...
 
 
=== Épisode 3.09===
 
Sergent Harro : Peut être, mais là, c'est vraiment n'importe quoi. Vous êtes pas venus vous présenter. C'est moi qui suis obligé de monter. Franchement, les gars, vous jouez vos enfoiros.
 
Doug : Putain ! Les tirages au sort c'est trop gavant hein !
 
Doug : Bien joué les amis ! Vous avez résolu cette sombre affaire !
 
Sergent Harro : Ouais bah allez faire des pochoirs avec votre logo à la con. Là on a trouvé des patrons plus facilement.
 
John : Oui. On va s'appeler en fait. Bah c'est mieux., on est d'accord.
 
Mary : Ouais mais il fait froid.
 
 
=== Épisode 3.10===
 
Steve : Comment veux tu que je le sache. J'suis pas rechercheur.
 
Burt : Des chiens. [...] Des chiens-loups peut-être.
 
Jennifer : Peeeetit chat ! Petite bêeete à poil ! Tu aaaaaimes te nicher chez l'hoooomme ! Peeeetit matou !
 
Jennifer : C'est la dernière fois que je te chante un truc en exclu !
 
 
=== Épisode 3.11===
 
Miss Moore : Les gars ! On a un client !
 
Doug : Ouais... On est deux grosses connasses.
 
Mique : Il doit pas faire bon vivre à VampireCity !
 
Klaus : Hey les gars. Attention, voila Force Mustang and the B-Man ! [...] K-Choc et Jojo ! [...] Euh the K-One et Boubou !
 
Klaus : Ok. Je propose qu'on utilise la technique 'Pas d'technique". J'défonce la porte, j'défonce le gars qui pose problème et j'défonce la mission parce que les civils c'est vraiment trop des danseuses.
 
 
=== Épisode 3.12===
 
Mique : C'est donc une vampifirmière. [...] Une infirpire ?
 
Miss Moore : Moi les muscles c'est dans la tête que je les aime.
 
Mique : J'suis en feu mec. Tu peux pas savoir comment j'suis en feu.
 
John : Ah non mais si c'est Miss Moore, moi je pense que l'truc des castors c'est bien.
 
Mique : Ah ouais ? T'es souvent attiré par les gens de ta famille ?
 
 
=== Épisode 3.13===
 
Miss Moore : Pour l'anniversaire de nos trois jours, Klaus m'a offert un serpent et une plante... J'avoue qu' je n'ai pas su quoi en faire !
 
Doug : Ah bah si, ça fait toujours un petit peu au début, puis après ça va. J'tombe dans les pommes et j'suis tranquille.
 
Chloé : Bah Stéphanie, ça l'fait pas des masses de toute de façon...
 
Captain Sports Extrêmes : Hey ! Ça va les femelles ?
 
 
=== Épisode 3.14===
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|captain sport extreme (Karin)}} : a priori j'ai le poignet pété et 2 ligaments interosseux déchirés, alors oui je kiffe un peu ... c'est des bonnes sensas'
</poem>}}
 
 
Mique : A part se rouler des pelles dans les coins et vous tripoter les miches, c'est quoi votre projet ?
 
Captain Sports Extrêmes : Vous avez combattu dans les cages ?! La chance !
 
Captain Sports Extrêmes (chuchotant): On est quatre contre un. Pourquoi on fait nos chagasses ?
 
Mique : Votre réputation ? Vous êtes gendarme de campagne. Vous avez peur qu'on vous file plus des œufs gratos ?
 
Sergent Harro : C'est l'autre abruti là, qui ressemble à un vieux scout. Il a un regard vide, on dirait une pelle.
 
=== Épisode 3.15===
 
Eraste : Non putain. Y a pas d'équipe. John va devenir le mal incarné. C'est pas le genre de gars avec qui on prend sa pause déj.
 
Mique : J'vais chialer Jojo, j'te préviens !
 
Le chevalier masqué : Une bulle. Hop ! J'te mets dedans. Allez vole...
 
Captain Sports Extrêmes : J'vais encore y laisser une vésicule, c'est tout moi ça.
 
 
Le chevalier masqué : Non toi tu as dit "Lord of the", c'est "Lord of theee". Faut étirer le Eee...
 
Jane : Machin qui prend feu ça veut dire que c'est la fête chez vous ?
 
 
=== Épisode 3.16===
 
John : C'est ma sœur. Si j'avais pas les mains prises je te ferai des guillemets ! C'est ma sœur de monastère. Allez grouille moi !
 
Miss Moore : Qu'est ce que tu fais mon dodichon ?
 
Mique : Attends, c'est Jennifer ça ? Ça fait combien de temps qu'elle est partie, j’la reconnais pas du tout.
 
FerMan : Mais, j'suis FerMan ! J'suis une sorte de... Comme la dame de fer quoi. J'suis euh... tenace.
 
 
=== Épisode 3.17===
 
John Sr : Pourquoi tu m'donnes à manger ? J'ai fait une connerie ?
 
Doug : C'est des créatures bizarres quoi. Mi-humaines mi-on sait pas trop quoi. Elles ont les yeux rouges, elles tuent les gens, elles sont hyper rapides et... et... Non j'crois que j'ai fait le tour là.
 
Lawrence : Non mais oui, mais vous... Ça dérange quelqu'un si j'l'emmerde lui ? Ou pas ?
 
Neil McKormack : Vous avez conscience du pourcentage de chance que l'on a de se faire attaquer par des citrouilles ?
 
Eraste : C'est un peu compliqué à décrire parce que je suis pas vraiment un Super Vilain. Il y a le mal et au dessus il y a nous.
 
 
=== Épisode 3.18===
 
Mique : Il est en ville oui. Mais c'est top secret. C'est typiquement un truc que tu dois pas savoir par exemple.
 
Klaus : C'est pas un peu trop les coiffures quand même ? On vient demander des subventions c'est pas comme si on venait demander du pognon non plus.
 
Doug : Je sais mais quand je pense à un maire, je pense à celui qu'on connait. Du coup, les maires, pour moi, c'est tous des enfoirés.
 
Lawrence : Mais vous me prenez pour un druide en fait !
 
Mique : Quoi ? Mais non. J'me suis fait piquer par un taon.
 
 
=== Épisode 3.19===
 
Lawrence : J'vous préviens, si ça continue comme ça je vais m'barrer ! Et j'pourrai me faire un sacré paquet de pognon dans le milieu de la coiffure en plus.
 
Jennifer : Ça te fait quoi que je sois heureuse et épanouie dans une nouvelle relation avec un type beaucoup plus stable et équilibré que toi ?
 
Klaus : Et j'essaie pas de vous pécho si c'est ce qui vous met mal à l'aise.
 
 
Doug : VOUS TRANSFORMEZ DES PLANTES EN GENS ?
 
 
=== Épisode 3.20===
 
Doug : Nickel. Le tissu est pas très agréable à porter en revanche, hein, si j'dois faire des retours.
 
Claudine : C'est un plan drague ça là ? Parce que si c'est ça c'est pas bien.
 
 
=== Épisode 3.21===
 
Mary : Bonjour monsieur... Ou madame d'ailleurs parce qu'on voit pas Euh... On peut pas distinguer votre Euh... Votre sexe quoi. Faut appeler un chat un chat.
 
Burt : C'est surtout si vous voulez vous faire une petite terrasse à terme. Elle sera plein nord !
 
Captain Sports Extrêmes : Ce serait quand même vachement plus classe de pourvoir y accéder direct en accrobranche.
 
Neil McKormack : Neil McKormack doit servir le nouveau patron de l'agence, quand il le désire, pour qu'il comprenne à quel point il a été condescendant et arrogant dans le passé.
 
Stan : Tu es l’entraîneur d'un club de Basket universitaire. Ton équipe est menée à la fin du quatrième quart temps. Ron Jackson, ton meneur de jeu naturalisé, envoie une grosse brique depuis la ligne des trois points. Le ballon est dans les tribunes. Le ramasseur de balle est complètement aux fraises parce qu'il est trop gros, comme Burt, et qu'il ne se déplace pas assez vite. Tu vas donc chercher le ballon pour éviter un temps mort dans le jeu.
 
 
=== Épisode 3.22===
 
Jean Micheng : Ouais ! Revoilà l’autre avec ses ballons de hand… Et avec Jennifer en plus, c’est de la provoc. Hey Oh ! Désolé d’être moderne quoi !
 
 
John : Moi non plus. Putain mais c’est hallucinant. On est trop jumeaux quoi.
 
 
John : Hum… Ouais… Tu serais plus sur un Ping-pong quoi…
 
 
Jean Micheng : Le côté t’es seul et tu te débrouilles pour sauver le monde, c’est les Super Héros à la papa ça.
 
 
=== Épisode 3.23===
 
Mégane : C’est peut être trou d’balle que vous devriez coudre sur votre blouson.
 
 
Doug : Je suis devenu un énorme atout pour cette agence. J’vais devenir une star. J’suis pas prêt.
 
 
Steve : Qu’il me crame la gueule avec des châtaignes, t’appelles ça une belle leçon d’humanité toi ?
 
 
Captain Sports Extrêmes : On peut très bien être en couple avec quelqu'un sans le côté physique.
 
 
Stan : Moi je choisirai Valur. C’est le côté exotique. Ça me fait un peu voyager. Le côté scandinave. On s’imagine tout de suite le feu dans la cheminée, dans un chalet, avec du chocolat chaud... Une soupe de poisson.
 
 
Burt : Tu veux bien me tenir la pelle ?
 
 
=== Épisode 3.24===
 
Mégane : C’est ça. Va bouffer du fromage de chèvre, paysan.
 
 
Claudine : J’aime beaucoup passer du bon temps avec toi. C’est l’fun.
 
 
Mégane : Ah oui mais même au niveau du prénom, hein, j’préférai John.
 
 
=== Épisode 3.25===
 
Burt : Attendez moi j’voulais dire un truc à Steve… J’t’aime un peu plus qu’un ami.
 
 
Captain Sorts Extrêmes : J’tenais à vous dire, qu’aujourd’hui, c’est vous ma fédé.
 
 
Eraste : Je vous ai menacé pour vous motiver en fait. Mais j’peux vous buter si vous voulez.
 
 
Claudine : J’aurai préféré avoir une rhino, c’est moins pénible !
 
 
Eraste : Pfff… Olala… Un peu d’tenue là.
 
 
=== Épisode 3.26===
 
Eraste : C’est hyper mal isolé. La vieille pierre, en plus, ça fait un pont thermique. Ça doit être hyper désagréable.
 
 
Jane : A un repas de famille, on parle famille. Point.
 
 
Claudine : C’est pas mon frère lui. C’est un hostie d’trou d’cul.
 
 
Klaus : Ouais mais vu qu’ils ont plus six ans et demi…
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Jane}} : et sa tante mourut car il l'a tua
</poem>}}
 
 
Théodore : Oh j’ai une patate ! Quelqu'un est chaud pour un badminton ?
 
 
=== Épisode 3.27===
 
Cécil : Exactement. On s’est fait assiéger nos mamans.
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Cecil}} : chaque fois que j'prend la parole c'est tendu, c'est très penible.
{{personnage|Mary}} : C'est tendu parce qu'on t'aime pas en fait.
</poem>}}
 
 
John : Tu vas te calmer quoi. Mais tu vas te calmer bien j’veux dire. Intégralement quoi.
 
 
John : Ah ouais ils sont pas forts en fait. Ils misent tout sur le look quoi.
 
 
Jane : Cette tristesse est un cadeau. Il doit aller au bout de sa tristesse. Et s’en servir comme d’une… FORCE, pour répandre son malheur autour de lui.
 
 
=== Épisode 3.28===
 
Helena : Je suis Helena. Fille d’un orage et d’un laurier. Je suis à votre service Maître, Monseigneur.
 
 
Miss Moore : Pardon. Mais ça me fait des trucs quand j’ai l’impression qu’on va tous mourir.
 
 
Captain Sports Extrêmes : Oh ! Je viens de perdre deux doigts de pied. Il m’en restait quatre mais c’est pas grave. Je vais me battre et je vais continuer à avancer dans ma vie avec mes deux doigts de pied. Oh putain le message est tellement fort !
 
 
EauMan : Mais justement, en en ayant conscience, j’aurai peut être cherché quelqu'un pour me guider, une sorte de mentor. Et comme j’ai les coordonnées de FerMan, bah je l’aurai appelé auparavant, et puis on en aurait parlé, et puis il m’aurait conseillé.
 
 
John : Excuse nous d’être pudiques ! Hein ! J’ai jamais été aussi heureux.
 
 
=== Épisode 3.29===
 
Eraste : Vous pouvez éviter de me pourrir ma cérémonie alors que j’étais bien dedans ?
 
 
John : Ça m’va carrément pas, on est d’accord.
 
 
Jane : La seule part d’humanité que tu as en toi c’est ton père.
 
 
Captain Sports Extrêmes : Et ça c’est une bonne senssas’
 
 
=== Épisode 3.30===
 
Captain Sports Extrêmes : Genre tu peux lui toucher les gougouttes ?
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Burt}} : Une aventure humaine forte, ça a resserré nos liens comme jamais.
{{personnage|Stan}} : on a failli crever tous les jours en fait
</poem>}}
 
 
Burt : Et à la fin, on était presque des p’tits couples. On a recréé une sorte de modèle de concubinage à nous.
 
 
Claudine : Il est malencontreusement tombé sur un petit couteau ! J’vois vraiment pas en quoi j’suis responsable.
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Claudine}} : l'histoire avec mon père est hyper dure à gérer, j'ai le droit de m'expliquer avec lui.
{{personnage|Eraste}} : Vous expliquer vous pouvez, c'est l'assassiner qui me dérange à moi
{{personnage|claudine}} : C'est sur hein! vous tout le côté humain ça vous dépasse
</poem>}}
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|captain sport extreme (Karin)}} : est-ce que vous me trouvez beau gosse
{{personnage|Miss Moore}} : NON
{{personnage|captain sport extreme (Karin)}} : OKAI.... est-ce que ça a une importance?
{{personnage|Miss Moore}} : je m'en fiche en fait
</poem>}}
 
 
Captain Sports Extrêmes : Karin… Et j’vous emmerde.
 
 
Captain Sports Extrêmes : Tu veux acheter un ticket pour le pays de l’amour ?
 
=== Épisode 3.31===
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|}} : vous voulez que je le bute?
{{personnage|Miss Moore}} : non on va d'abord l'interroger
{{personnage|}} : et ensuite j'le fume c'est ça?
{{personnage|Miss Moore}} : non on va juste l'interroger
</poem>}}
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Miss Moore}} : Vous pouvez juste avoir en tête qu'on essaie de savoir de quel côté vous êtes quand vous formulez vos réponses.
</poem>}}
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Eraste}} : C'est claudine déjà,c'est pas nous,on tue pas gratuitement des gens tous ensemble en ricanant méchamment,faut arrêter les clichés.
</poem>}}
 
 
Captain Sports Extrêmes : ECOUTEZ MOI ! Écoutez-moi! Écoutez-moi ! C’est assez évident que j’me dégage comme le leader naturel du groupe.
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|captain sport extreme (Karin)}} : Écoutez en tant que leader naturel...
{{personnage|Klaus}} : Tu vas la fermer!!!
{{personnage|captain sport extreme (Karin)}} : Ouais voilà, d'un commun accord
</poem>}}
 
 
Neil McKormack : Je suis pas un jambonneau ! […] J’ai envie de dire Bloubloublouuu !
 
 
=== Épisode 3.32===
 
Klaus : C'est euh... vachement bien. J'm'étonne de le dire parce que j'le pense en plus. On est d'accord c'est mortel ou pas ? [...] Ouais il m'a séché quoi...
 
Mégane : C'est le côté pratique de la captivité en fait !
 
Eraste : "John est démasqué. Nous savons qu'il est avec vous. Il est tellement démasqué..."
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|John}} : Vous êtes un fumier ou pas?
{{personnage|Cecil}} : ah bah oui, ça oui ...
</poem>}}
 
Captain Sports Extrêmes (A Doug) : Ça me fait de la peine ce que tu me dis Valérie.
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Stan}} : Tu es 1 nain en plâtre dans 1 jardin de la banlieue berlinoise, tu es immobilisé de part ton statut et ...oh ben non ça suffit.
</poem>}}
 
 
=== Épisode 3.33===
 
Stan : Quoi ! Qui c'est qui chouinait toute la journée ? Gnagnagna On va mourir. Gnagnagna J'sais plus pourquoi j'me bats. Gnagna j'ai mes petits problèmes d'identité.
 
Captain Sports Extrêmes : MOI J'AI PAS D'PHYSIQUE ? MOI J'AI PAS D'PHYSIQUE ? MOI J'AI PAS D'PHYSIQUE ? MOI J'AI PAS D'PHYSIQUE ? MOI J'AI PAS D'PHYSIQUE ?
 
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Mary}} : est-ce que vous pouvez aller chercher John?
{{personnage|Helena}} :-non malheureusement monseigneur est dans votre château pour assassiner les membres de votre groupe
{{personnage|Mary}} : Pardon?...non... Vous êtes sérieuse là?
{{personnage|Neil Mac Kormak}} : Ben du coup on est pas si mal ici...
</poem>}}
 
Mary : Helena, je suis la tante de John. La sœur de Jane, votre belle mère. Je suis un peu... votre belle tante en fait.
 
Miss Moore : Et ouais. J'me tape ton meilleur ami. Ça fait mal hein ! T'en chie mon gros !
 
Perséphone : Et puis, j'suis quand même vachement morte en fait. Donc j'ai plus d'esprit. Je rêve plus depuis 300 ans moi.
 
=== Épisode 3.34===
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Mique}} : Je suis attiré par toi et je sens en moi une force qui me pousse à te dédier mon corps
{{personnage|John}} : Sans déconner?
{{personnage|Mique}} : C'est comme si j'étais ton gardien
</poem>}}
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Mary}} : Non ! Il faut un vrai plan ! Mais on peut y aller par étape et bosser un peu le truc ou ça t'ennuie !
{{personnage|Mc Kormack}} : Mais ça m'ennuie pas du tout, puisque je suis le nouveau moi !
</poem>}}
 
 
Eraste : Hey ! On s'est bien marré quand même ! C'était chouettax !
 
Doug : Votre fils est un traître. Oh c'est pas une surprise hein. C'est pas à vous que j'vais l'apprendre il... Ah bah non, bah du coup ça sert à rien c'que j'dis.
 
=== Épisode 3.35===
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Miss Moore}} : Mique qui est mi-bête, mi-mique...
</poem>}}
 
Invisiblor : Dans l'cul. Non pour le... C'est là que j'voulais les carrer.
 
Théodore : Ah ouais mais ça par contre... A part aller voir un bon dermato.
 
{{citation
|citation=<poem>
{{personnage|Klaus}} : Ce soir c'est pinage, ce soir c'est pinage...
{{personnage|Steve}} : Klaus c'est pas l'ambiance
{{personnage|Klaus}} : nan, mais je vous assure ça file de l'entrain
</poem>}}
 
Perséphone : En revanche, si vous pétez les plombs, essayez de marcher quand même. Parce que je suis pas Musclor non plus.
 
 
{{autres projets|w=Hero Corp}}
[[Catégorie:Série télévisée]]
[[Catégorie:Œuvre française]]
[[Catégorie:Œuvre du XXIe siècle]]