« Ernest Renan » : différence entre les versions

2 358 octets ajoutés ,  il y a 6 ans
+1
(autre portrait)
(+1)
|année d'origine=1855
|page=479-480}}
 
{{citation| Les peuples indo-européens et les peuples sémitiques sont encore de nos jours parfaitement distincts. Je ne parle pas des Juifs, auxquels leur singulière et admirable destinée historique a donné dans l’humanité comme une place exceptionnelle, et encore, si l’on excepte la France qui a élevé dans le monde le principe d’une civilisation purement idéale, écartant toute idée de différence de races, les Juifs presque partout forment encore une société à part. L’Arabe du moins, et dans un sens plus général le musulman, sont aujourd’hui plus éloignés de nous qu’ils ne l’ont jamais été. Le musulman (l’esprit sémitique est surtout représenté de nos jours par l’islam) et l’Européen sont en présence l’un de l’autre comme deux êtres d’une espèce différente, n’ayant rien de commun dans la manière de penser et de sentir..}}
{{réf Livre|titre=De la part des peuples sémitiques dans l'histoire de la civilisation: Discours d'ouverture du cours de la langues hébraïque, chaldaïque et syriaque, au collège de France
|auteur=Ernest Renan
|éditeur=Calmann-Lévy
|année d'origine=1862
|année=1862
|page=13}}
 
{{citation|La nature a fait une race d'ouvriers. C'est la race chinoise d'une dextérité de main merveilleuse, sans presque aucun sentiment d'honneur ; gouvernez-la avec justice en prélevant d'elle pour le bienfait d'un tel gouvernement un ample douaire au profit de la race conquérante, elle sera satisfaite ; une race de travailleurs de la terre, c'est le nègre : soyez pour lui bon et humain, et tout sera dans l'ordre ; une race de maîtres et de soldats, c'est la race européenne. Que chacun fasse ce pour quoi il est fait et tout ira bien. }}
|année=1876
|page=119}}
 
{{citation| Les peuples indo-européens et les peuples sémitiques sont encore de nos jours parfaitement distincts. Je ne parle pas des Juifs, auxquels leur singulière et admirable destinée historique a donné dans l’humanité comme une place exceptionnelle, et encore, si l’on excepte la France qui a élevé dans le monde le principe d’une civilisation purement idéale, écartant toute idée de différence de races, les Juifs presque partout forment encore une société à part. L’Arabe du moins, et dans un sens plus général le musulman, sont aujourd’hui plus éloignés de nous qu’ils ne l’ont jamais été. Le musulman (l’esprit sémitique est surtout représenté de nos jours par l’islam) et l’Européen sont en présence l’un de l’autre comme deux êtres d’une espèce différente, n’ayant rien de commun dans la manière de penser et de sentir..}}
{{réf Livre|titre=De la part des peuples sémitiques dans l'histoire de la civilisation: Discours d'ouverture du cours de la langues hébraïque, chaldaïque et syriaque, au collège de France
|auteur=Ernest Renan
|éditeur=Calmann-Lévy
|année d'origine=1862
|année=1862
|page=13}}
 
== Islam ==
Utilisateur anonyme