Différences entre versions de « Œil »

476 octets supprimés ,  il y a 4 ans
→‎René Char, Fureur et mystère, 1948 : suppression d'une citation HS
(→‎André Breton, L'Amour fou, 1937 : suppression d'une citation HS)
(→‎René Char, Fureur et mystère, 1948 : suppression d'une citation HS)
{{citation|citation=On tuait de si près que le monde s'est voulu meilleur. Brumaire de mon âme jamais escaladé, qui fait feu dans la bergerie déserte ? Ce n'est plus la volonté elliptique de la scrupuleuse solitude. Aile double des cris d'un million de crimes se levant soudain dans des yeux jadis négligents, montrez-nous vos desseins et cette large abdication du remords !}}
{{Réf Livre|titre=Fureur et mystère|auteur=[[René Char]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1962|année d'origine=1948|page=45|partie=SEULS DEMEURENT (1938-1944)|section=Vivre avec de tels hommes|ISBN=2-07-030065-X}}
 
''' Partage formel '''
{{citation|citation=Ce dont le poète souffre le plus dans ses rapports avec le monde, c'est du manque de justice ''interne''. La vitre-cloaque de Caliban derrière laquelle les yeux tout-puissants et sensibles d'Ariel s'irritent.}}
{{Réf Livre|titre=Fureur et mystère|auteur=[[René Char]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1962|année d'origine=1948|page=65|partie=SEULS DEMEURENT (1938-1944)|section=Partage formel|ISBN=2-07-030065-X}}
 
==== [[Octavio Paz]], ''Liberté sur parole'', 1958 ====