« Eau » : différence entre les versions

1 551 octets supprimés ,  il y a 6 ans
→‎Wilkie Collins, La dame en blanc, 1860 : suppression d'une citation HS
(→‎Octavio Paz, Liberté sur parole, 1958 : suppression d'une citation HS)
(→‎Wilkie Collins, La dame en blanc, 1860 : suppression d'une citation HS)
 
=== Roman ===
==== [[Wilkie Collins]], ''La dame en blanc'', 1860 ====
{{citation|citation=<poem>— Dire qu'il existe des gens pour trouver cela pittoresque ! dit sir Percival. Moi, je déclare que c'est une faute dans la propriété d'un gentleman. Au temps de mon grand-père, le lac venait jusqu'ici, et voyez maintenant ! Je voudrais le drainer et y faire des plantations. Mon régisseur, un idiot superstitieux, prétend que le lac possède un mauvais sort comme la mer Morte. Qu'en pensez-vous, Fosco ? Cela ne semble-t-il pas être un endroit rêvé pour un meurtre ?
— Mon bon Percival ! s'exclama le comte avec mépris. A quoi pense votre solide bon sens anglais! L'eau est trop peu profonde pour cacher le cadavre et le sable garderait la trace des pas du meurtrier. C'est au contraire le plus mauvais endroit que je connaisse pour un meurtre.
— Farceur ! Vous savez ce que je veux dire, s'écria sir Percival en riant. Le lieu désert... lugubre... Mais à quoi bon vous expliquer si vous ne comprenez pas !
— Et pourquoi pas ? répliqua le comte, puisque l'explication peut être donnée en deux mots ? Si un imbécile voulait commettre un meurtre, il choisirait votre lac sans hésiter. Mais ce serait le dernier endroit que choisirait un homme intelligent. C'est là, n'est-ce pas, ce que vous voulez dire ?</poem>}}
{{Réf Livre|titre=La dame en blanc|auteur=[[Wilkie Collins]]|partie=II|éditeur=Le Masque|collection=Labyrinthes|année=2010|année d'origine=1860|page=212|section=Suite du journal de Marian Halcombe|ISBN=978-2-7024-3501-4}}
 
==== [[Gabriele D'Annunzio]], ''Le Feu'', 1900 ====