Différences entre les versions de « Humanité »

1 007 octets supprimés ,  il y a 5 ans
→‎Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire, 1782 : suppression d'un extrait sans rapport avec le thème
(→‎Psychologie : suppression d'une citation sans rapport direct avec le thème)
(→‎Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire, 1782 : suppression d'un extrait sans rapport avec le thème)
 
=== Écrit intime ===
==== [[Jean-Jacques Rousseau]], ''[[w:Les Rêveries du promeneur solitaire|Les Rêveries du promeneur solitaire]]'', 1782 ====
{{citation|citation=Après m'être longtemps tourmenté sans succès il fallu bien prendre haleine. Cependant j'espérais toujours, je me disais : un aveuglement si stupide, une si absurde prétention ne saurait gagner tout le genre humain. Il y a des hommes de sens qui ne partagent pas ce délire, il y a des âmes justes qui détestent la fourberie et les traîtres. Cherchons, je trouverai peut-être enfin un homme, si je le trouve ils sont confondus. J'ai cherché vainement, je ne l'ai point trouvé. La ligue est universelle, sans exception, sans retour et je suis sûr d'achever mes jours dans cette affreuse proscription sans jamais en pénétrer le mystère.}}
{{Réf Livre|titre=Rêveries du promeneur solitaire|auteur=[[Jean-Jacques Rousseau]]|éditeur=Le Livre de Poche|collection=Classiques|année=2001|page=154|section=Huitième Promenade|ISBN=978-2-253-160991}}
 
==== [[Friedrich Kellner]], ''Le journal de Friedrich Kellner'', 1941 ====
{{Citation|citation=Humains, réveillez-vous ! Rassemblez-vous pour combattre de toutes vos forces ceux qui détruisent la paix ! Assez de réflexions, de résolutions, de discours, de « neutralité ». En avant, contre l'ennemi de l'humanité !