Différences entre versions de « Paris »

1 120 octets supprimés ,  il y a 4 ans
(→‎Robert Desnos, La liberté ou l'amour !, 1927 : suppression d'une citation sans rapport direct avec le sujet)
==== [[Honoré de Balzac]], ''[[w:Le Père Goriot|Le Père Goriot]]'', 1835 ====
{{citation|Mais Paris est un véritable océan. Jetez-y la sonde, vous n'en connaîtrez jamais la profondeur. Parcourez-le, décrivez-le : quelque soin que vous mettiez à le parcourir, à le décrire ; quelques nombreux et intéressés que soient les explorateurs de cette mer, il s'y rencontrera toujours un lieu vierge, un antre inconnu, des fleurs, des perles, des monstres, quelque chose d'inouï, oublié par les plongeurs littéraires.}}{{Réf Livre|titre=Le Père Goriot, ''dans'' La Comédie humaine, III|auteur=[[Honoré de Balzac]]|éditeur=Gallimard|année=1976|page=50|collection=Bibliothèque de la Pléiade|année d'origine=1835}}
 
==== [[Marie d'Agoult]], ''Nélida'', 1866 ====
{{Citation|citation=<poem>Un matin, Mme d'Hespel et Nélida prenaient le thé dans une salle à manger qui donnait sur le jardin. Un déjeuner servi à l'anglaise couvrait la table ; les épagneuls de la vicomtesse sautaient sur les chaises et jappaient impertinemment pour obtenir quelque morceau de mofine ou de sandwich, qu'elle leur distribuait avec une rare complaisance, lorsqu'un domestique vint lui remettre une carte de visite, en ajoutant que la personne était là, qui demandait à se présenter.
— Eh ! sans doute, sans doute, s'écria Mme d'Hespel, faites entrer tout de suite. C'est Guermann Régnier ; tu te souviens bien, Nélida, le fils de la voisine qui nous envoyait de si beaux abricots de son espalier ; ce doit être un grand garçon à présent que ce petit vaurien ; il va se perdre sur le pavé de Paris ; mais c'est bon signe qu'il vienne nous voir.</poem>}}
{{Réf Livre|titre=Nélida|auteur=[[Marie d'Agoult]]|éditeur=Calmann-Lévy|année=2010|année d'origine=1866|page=99|partie=Deuxième partie|chapitre=VII|ISBN=978-2-7021-4127-4}}
 
==== [[Hippolyte Taine]], ''Notes sur Paris : vie et opinions de Frédéric-Thomas Graindorge'', 1867 ====