Différences entre versions de « Guerre »

41 octets supprimés ,  il y a 3 ans
m
clean up, remplacement: oeu → œu avec AWB
m (→‎[[Gustave de Molinari]], « [[s:De la production de la sécurité|De la production de la sécurité]] », 1849 : clean up, typos fixed: p. 282 → {{p.|282}} (2), 15 Février → 15 février (2), avec AWB)
m (clean up, remplacement: oeu → œu avec AWB)
==Économie politique==
===[[Gustave de Molinari]], « [[s:De la production de la sécurité|De la production de la sécurité]] », 1849===
Partout, à l’origine des sociétés, on voit donc les races les plus fortes, les plus guerrières, s’attribuer le gouvernement exclusif des sociétés&#8239;; partout on voit ces races s’attribuer, dans certaines circonscriptions plus ou moins étendues, selon leur nombre et leur force, le monopole de la sécurité.<p>Et, ce monopole étant excessivement profitable par sa nature même, partout on voit aussi les races investies du monopole de la sécurité se livrer à des luttes acharnées, afin d’augmenter l’<s></s>''étendue de leur marché,'' le nombre de leurs consommateurs ''forcés,'' partant la quotité de leurs bénéfices.<p>La guerre était la conséquence nécessaire, inévitable de l’établissement du monopole de la sécurité.<p>Comme une autre conséquence inévitable, ce monopole devait engendrer tous les autres monopoles.
*[[s:De la production de la sécurité#VI.|§VI]] de «&#8239;[[s:De la production de la sécurité|De la production de la sécurité]]&#8239;», ''[[w:Journal des économistes|Journal des économistes]]'' 22, no. 95 (Paris: Chez Guillaumin et c<small><sup>e</sup></small>, 15 février 1849), [[s:Page:Journal des économistes, 1849, [[s:Page:Journal des économistes, 1849, T22.djvu/290|{{p.|282}}]].
 
Et, ce monopole étant excessivement profitable par sa nature même, partout on voit aussi les races investies du monopole de la sécurité se livrer à des luttes acharnées, afin d’augmenter l’<s></s>''étendue de leur marché,'' le nombre de leurs consommateurs ''forcés,'' partant la quotité de leurs bénéfices.
<br>
 
La guerre était la conséquence nécessaire, inévitable de l’établissement du monopole de la sécurité.
 
Comme une autre conséquence inévitable, ce monopole devait engendrer tous les autres monopoles.
*[[s:De la production de la sécurité#VI.|§VI]] de «&#8239;[[s:De la production de la sécurité|De la production de la sécurité]]&#8239;», ''[[w:Journal des économistes|Journal des économistes]]'' 22, no. 95 (Paris: Chez Guillaumin et c<small><sup>e</sup></small>, 15 février 1849), [[s:Page:Journal des économistes, 1849, [[s:Page:Journal des économistes, 1849, T22.djvu/290|{{p.|282}}]].
 
Sous le régime de la libre concurrence, la guerre entre les producteurs de sécurité cesse totalement d’avoir sa raison d’être. Pourquoi se feraient-ils la guerre&#8239;? Pour conquérir des consommateurs&#8239;? Mais les consommateurs ne se laisseraient pas conquérir. Ils se garderaient certainement de faire assurer leurs personnes et leurs propriétés par des hommes qui auraient attenté, sans scrupule, aux personnes et aux propriétés de leurs concurrents. Si un audacieux vainqueur voulait leur imposer la loi, ils appelle<!--Page 290-->raient immédiatement à leur aide tous les consommateurs libres que menacerait comme eux cette agression, et ils en feraient justice. De même que la guerre est la conséquence naturelle du monopole, la paix est la conséquence naturelle de la liberté.
*[[s:De la production de la sécurité#X.|§X]] de «&#8239;[[s:De la production de la sécurité|De la production de la sécurité]]&#8239;», ''[[w:Journal des économistes|Journal des économistes]]'' 22, no. 95 (Paris: Chez Guillaumin et c<small><sup>e</sup></small>, 15 février 1849), [[s:Page:Journal des économistes, 1849, [[s:Page:Journal des économistes, 1849, T22.djvu/297|{{p.|289}}]]–[[s:Page:Journal des économistes, 1849, T22.djvu/298|290]].
 
== Enseignement ==
Le sang contre le sang lâchement declaré,
L'audace triomphante & le crime adoré.</poem>}}
{{Réf Livre|titre=La Pharsale de Lucain|auteur=Georges De Brebeuf|éditeur=Jean Ribou|année=1670|page=1}}
 
=== [[Henri de Régnier]] ===
 
=== [[André Breton]] ===
{{citation|C'est par-dessus les têtes, puis entre elles, une pluie de flèches empoisonnées, si serrées que bientôt à ne plus se voir. L'égoïsme odieux s'emmure en toute hâte dans une tour sans fenêtres. L'attraction est rompue, la beauté même du visage aimé se dérobe, un vent de cendres emporte tout, la poursuite de la vie est compromise. Est-il besoin de dire que ces instants sont comptés, qu'ils sont à la merci d'un signe d'intelligence du coeurcœur – un mouvement involontaire de détente, un geste familier – pour prendre fin sans laisser la moindre trace. Vénus, parce qu'elle a voulu intervenir dans la guerre des hommes, est blessée à la main, c'est-à-dire paralysée momentanément dans son action même. Au-delà elle redevient elle-même et revêt sa ceinture magique.}}
{{Réf Livre|page=141|référence=L'Amour fou/Gallimard-Folio}}
 
{{citation|citation=La guerre ? Il y a toujours quelque part un désir d'espace vital qui la motive.|langue=|précisions=Le Bashar Teg}}
{{Réf Livre|titre=La Maison des Mères|auteur=Frank Herbert|éditeur=Robert Laffont|année=1986|page=585|ISBN=2-221-04912-8|traducteur=Guy Abadia|année d'origine=1985|collection=Presses Pocket}}
 
 
=== [[Alexandre Najjar]] ===