Différences entre versions de « Thomas Mann »

Aucun changement de taille ,  il y a 3 ans
m
clean up, remplacement: oeu → œu avec AWB
(Ajout de la signature)
m (clean up, remplacement: oeu → œu avec AWB)
[[Fichier:Thomas Mann 1937.jpg|thumb|{{w|Thomas Mann}} en 1937.]]
'''{{w|Thomas Mann}}''', né le {{cat|Naissance en 1875|6 juin 1875}} à {{w|Lübeck}} et décédé le {{cat|Décès en 1955|12 août 1955}} à {{w|Zurich}}, est un écrivain {{cat|Personnalité allemande|allemand}}, {{cat|lauréat du Prix Nobel de littérature}} en 1929. Il grandit à {{w|Munich}} où il fit ses premières armes dans le milieu littéraire. Écrivain de la décadence, son œuvre est empreinte d'autobiographie et dépeint une bourgeoisie allemande qu'il connaît intimement. Il compte parmi ses créations les plus célèbres {{w|Les Buddenbrook : Le déclin d'une famille|''Les Buddenbrook''}} (1901), {{w|La Mort à Venise (nouvelle)|''La Mort à Venise''}} (1913) et ''{{w|La Montagne magique}}'' (1924). Par suite de la montée du nazisme, il se réfugia aux [[États-Unis]] en 1938 et ne retourna s'installer en [[Europe]] que quatorze ans plus tard.
 
 
== ''{{w|La Montagne magique}}'' (''{{lang|de|Der Zauberberg}}'', {{w|1924 en littérature|1924}}) ==
|collection=Le Livre de Poche}}
 
{{citation|citation=[I]l nous semble qu'il faudrait chercher la morale non dans la vertu, c'est-à-dire dans la raison, la discipline, les bonnes moeursmœurs, l'honnêteté — mais plutôt dans le contraire, je veux dire : dans le péché, en s'adonnant au danger, à ce qui est nuisible, à ce qui nous consume. Il nous semble qu'il est plus moral de se perdre et même de se laisser dépérir que de se conserver. Les grands moralistes n'étaient point des vertueux, mais des aventuriers dans le mal, des vicieux, des grands pécheurs qui nous enseignent à nous incliner chrétiennement devant la misère.}}
{{Réf Livre|titre=La Montagne magique
|auteur=Thomas Mann
 
{{autres projets|w|commons|s}}
 
{{DEFAULTSORT:Mann, Thomas}}
[[Catégorie:Naissance en 1875]]