Différences entre versions de « Simone Weil »

4 octets supprimés ,  il y a 3 ans
m
clean up, remplacement: Oeu → Œu avec AWB
(Suppression des citations insuffisamment sourcées)
m (clean up, remplacement: Oeu → Œu avec AWB)
|commentaire=
|}}
 
 
{{citation|citation=La bonne volonté éclairée des hommes agissant en tant qu'individus est l'unique principe possible du progrès social.}}
|ISBN=978-2-259-19202-6
|page=65}}
 
 
{{citation|citation=C'est un grand danger que celui d'aimer Dieu comme un joueur aime le jeu.}}
|ISBN=978-2-266-04596-4
|page=58}}
 
 
{{citation|citation=La connaissance de la misère humaine est difficile au riche, au puissant, parce qu'il est presque invinciblement porté à croire qu'il est quelque chose. Elle est également difficile au misérable parce qu'il est presque invinciblement porté à croire que le riche, le puissant est quelques chose.}}
|commentaire=
|}}
 
 
{{citation| Des obligations identiques lient tous les êtres humains, bien qu'elles correspondent à des actes différents selon les situations. Aucun être humain, quel qu'il soit, en aucune circonstance, ne peut s'y soustraire sans crime ; excepté dans les cas où, deux obligations réelles étant en fait incompatibles, un homme est contraint d'abandonner l'une d'elles. L'imperfection d'un ordre social se mesure à la quantité de situations de ce genre qu'il enferme. Mais même en ce cas il y a crime si l'obligation abandonnée n'est pas seulement abandonnée en fait, mais est de plus niée.}}
}}
{{Réf Livre
|titre= OeuvresŒuvres
|auteur= [[w:Simone Weil|Simone Weil]]
|titre de la contribution= À propos de la question coloniale dans ses rapports avec le destin du peuple français