Différences entre versions de « Charles Baudelaire »

m
clean up, remplacement: oeu → œu (3), Oeu → Œu avec AWB
m (clean up, remplacement: oeu → œu (3), Oeu → Œu avec AWB)
{{Réf Livre|titre=Le Spleen de Paris|auteur=Charles Baudelaire|éditeur=Maxi-Livres|collection=Maxi-Poche Classiques Français|année=1995|année d'origine=1869|page=34|section=XII. Les foules|ISBN=2-87714-226-4}}
 
{{citation|citation=Pour moi, si je me penche vers la belle Féline, la si bien nommée, qui est à la fois l'honneur de son sexe, l'orgueil de mon coeurcœur et le parfum de mon esprit, que ce soit la nuit, que ce soit le jour, dans la pleine lumière ou dans l'ombre opaque, au fond de ses yeux adorables je vois toujours l'heure distinctement, toujours la même, une heure vaste, solennelle, grande comme l'espace, sans division de minutes ni de secondes, — une heure immobile qui n'est pas marquée sur les horloges, et cependant légère comme un soupir, rapide comme un coup d'oeil.}}
{{Réf Livre|titre=Le Spleen de Paris|auteur=Charles Baudelaire|éditeur=Maxi-Livres|collection=Maxi-Poche Classiques Français|année=1995|année d'origine=1869|page=46|section=XVI. L'horloge|ISBN=2-87714-226-4}}
 
{{citation|L’homme qui, dès le commencement, a été longtemps baigné dans la molle atmosphère de la femme, dans l’odeur de ses mains, de son sein, de ses genoux, de sa chevelure, de ses vêtements souples et flottants,<br />
:
:''Dulce balneum suavibus''<br />
:''Unguentatum odoribus'',<br />
:
y a contracté une délicatesse d’épiderme et une distinction d’accent, une espèce d’androgynéité, sans lesquelles le génie le plus âpre et le plus viril reste, relativement à la perfection dans l’art, un être incomplet.}}
« Heureux ceux qui sont affamés car ils seront rassasiés », Jésus-Christ fait un calcul de probabilités.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon coeurcœur mis à nu
|titre de la contribution=Mon cœur mis à nu
|auteur=Charles Baudelaire
Qui saurait la langue des anges
</poem>|précisions=Ces vers furent inspirés par un exemplaire des « Fleurs du mal ».}}
{{réf Livre|titre=OeuvresŒuvres poétiques|auteur=Paul Verlaine|année=1975|éditeur=Jean de Bonnot|tome=6|page=67}}
 
=== [[Robert Desnos]], ''Rrose Sélavy'', 1922 ===
{{citation|citation=Rrose Sélavy demande si ''les Fleurs du Mal'' ont modifié les moeursmœurs du phalle : qu'en pense Omphale ?|précisions=Cette citation provient d'une revue dirigée par [[André Breton]].}}
{{Réf Article|titre=Rrose Sélavy|auteur=[[Robert Desnos]]|publication=Littérature Nouvelle Série |numéro=7|date=Décembre 1922|page=14}}
 
 
{{autres projets|s=Auteur:Charles Baudelaire|commons=Charles Baudelaire|w=Charles Baudelaire}}
{{DEFAULTSORT:Baudelaire, Charles}}
 
{{DEFAULTSORT:Baudelaire, Charles}}
[[Catégorie:Naissance en 1821]]
[[Catégorie:Décès en 1867]]