Différences entre les versions de « Lexicon of Musical Invective »

mef selon modele$
(→‎Hector Berlioz : Mef selon modèekl)
(mef selon modele$)
}}
 
== [[Frédéric Chopin]] ==
{{citation bloc|lang=en|The entire works of Chopin present a motley surface of ranting hyperbole and excrutiating cacophony. When he is not ''thus'' singular, he is no better than Strauss or any other waltz compounder… There is an excuse at present for Chopin's deliquencies ; he is entrammeled in the enthralling bonds of that arch-enchantress, George Sand, celebrated equally for the number and excellence of her romances and her lovers ; not less we wonder how she, who once swayed the heart of the sublime and terrible religious democrat Lammenais, can be content to wanton away her dream-like existence with an artistical nonentity like Chopin.|''Musical World'', Londres, 28 octobre 1841}}
 
== [[Frédéric Chopin]] ==
{{Citation bloc|L'intégralité des œuvres de Chopin présente un aspect hétéroclite de divagations, d'hyperboles et de cacophonie insoutenable. Quand il n'est pas ''si'' singulier, il ne vaut guère mieux que [Johann] Strauss ou n'importe quel assembleur de valses… Il y a cependant de quoi excuser les déliquescences de Chopin ; il est pris dans les trames de cette archi-enchanteresse, [[George Sand]], également célèbre pour le nombre et l'excellence de ses amourettes et de ses amants ; ce qui ne nous étonne pas moins, c'est que cette dernière, qui a su conquérir jusqu'au sublime et terrible démocrate religieux [[Félicité Robert de Lamennais|Lamennais]], puisse se contenter d'une quantité négligeable et artificielle comme Chopin.|''Musical World'', Londres, 28 octobre 1841}}
{{citation
{{Citation bloc|citation=L'intégralité des œuvres de Chopin présente un aspect hétéroclite de divagations, d'hyperboles et de cacophonie insoutenable. Quand il n'est pas ''si'' singulier, il ne vaut guère mieux que [Johann] Strauss ou n'importe quel assembleur de valses… Il y a cependant de quoi excuser les déliquescences de Chopin ; il est pris dans les trames de cette archi-enchanteresse, [[George Sand]], également célèbre pour le nombre et l'excellence de ses amourettes et de ses amants ; ce qui ne nous étonne pas moins, c'est que cette dernière, qui a su conquérir jusqu'au sublime et terrible démocrate religieux [[Félicité Robert de Lamennais|Lamennais]], puisse se contenter d'une quantité négligeable et artificielle comme Chopin.|''Musical World'', Londres, 28 octobre 1841}}
{{citation bloc|langoriginal=en| The entire works of Chopin present a motley surface of ranting hyperbole and excrutiating cacophony. When he is not ''thus'' singular, he is no better than Strauss or any other waltz compounder… There is an excuse at present for Chopin's deliquencies ; he is entrammeled in the enthralling bonds of that arch-enchantress, George Sand, celebrated equally for the number and excellence of her romances and her lovers ; not less we wonder how she, who once swayed the heart of the sublime and terrible religious democrat Lammenais, can be content to wanton away her dream-like existence with an artistical nonentity like Chopin.|''Musical World'', Londres, 28 octobre 1841}}
|langue = en
|précisions = ''Musical World'', Londres, 28 octobre 1841
}}
{{Réf Livre
|titre= Lexicon of Musical Invective
|page=84
}}
== [[Franz Liszt]] ==
{{citation bloc|lang=en|Liszt is a mere commonplace person, with his hair on end — a snob out of Bedlam. He writes the ugliest music extant.|''Dramatic and Musical Review'', Londres, 7 janvier 1843}}
 
== [[Franz Liszt]] ==
{{Citation bloc|Liszt est quelqu'un de tout-à-fait ordinaire, avec ses longs cheveux — un snob tout droit sorti de Bedlam, qui écrit la musique la plus laide qui soit.|''Dramatic and Musical Review'', Londres, 7 janvier 1843}}
{{citation
{{Citation bloc|citation=Liszt est quelqu'un de tout-à-fait ordinaire, avec ses longs cheveux — un snob tout droit sorti de Bedlam, qui écrit la musique la plus laide qui soit.|''Dramatic and Musical Review'', Londres, 7 janvier 1843}}
{{citation bloc|langoriginal=en| Liszt is a mere commonplace person, with his hair on end — a snob out of Bedlam. He writes the ugliest music extant.|''Dramatic and Musical Review'', Londres, 7 janvier 1843}}
|langue = en
|précisions = ''Dramatic and Musical Review'', Londres, 7 janvier 1843
}}
{{Réf Livre
|titre= Lexicon of Musical Invective
|page=111
}}
 
== [[Robert Schumann]] ==
{{Citation bloc|citation=La musique de Schumann manque de clarté… Le désordre et la confusion envahissent parfois jusqu'aux meilleures pages du musicien, comme hélas ! ils ont envahi plus tard le cerveau de l'homme.|''Le Ménestrel'', Paris, 15 février 1863}}
|préfcisions=''Le Ménestrel'', Paris, 15 février 1863}}
{{Réf Livre
|titre= Lexicon of Musical Invective