Différences entre les versions de « Lexicon of Musical Invective »

m
→‎Robert Schumann : + Schoenberg
m (→‎Franz Liszt : re-Liszt, réjouissant...)
m (→‎Robert Schumann : + Schoenberg)
|année= 1953 (réed. 2000)
|page=145
|traducteur=Wikiquote
}}
 
== [[Arnold Schoenberg]] ==
{{Citation|citation=Toutes les prévisions ont été trompées. Le pianiste E.-R. Schmitz, qui était chargé de mettre le feu à la mèche, put accomplir son dangereux exercice dans un silence parfait. Il y eut bien quelques sourires inquiets, quelques soupirs angoissés, quelques plaintes étouffées mais aucun scandale n'éclata. Arnold Schönberg ne voudra pas le croire ! Le public français s'est résigné à voir la musique [''Trois pièces'' pour piano, op. 11] lui échapper et a renoncé à s'en plaindre publiquement… Et l'on demeure épouvanté de la rapidité avec laquelle les conceptions musicales se remplacent l'une et l'autre, se chassent et se détruisent ; les auteurs comme Debussy et Ravel n'ont pu conserver plus d'un an ou deux l'étiquette révolutionnaire, les voici maintenant rangés dans le parti rétrograde avant même d'avoir pu se faire comprendre de la foule.
|précisions=''Paris-Midi'', 29 mai 1913}}
{{Réf Livre
|titre= Lexicon of Musical Invective
|sous-titre=Critical assaults on composers since Beethoven's time
|auteur= Nicolas Slonimsky
|éditeur= W. W. Norton & Company
|année= 1953 (réed. 2000)
|page=310
|traducteur=Wikiquote
}}
73

modifications