Différences entre versions de « José Saramago »

1 539 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
→‎Tous les noms ({{Lang|pt|Todos os nomes}}), 1997 : Ajout "Les intermittences de la mort'"
(Ajout "Manuel de Peinture et de Calligraphie")
(→‎Tous les noms ({{Lang|pt|Todos os nomes}}), 1997 : Ajout "Les intermittences de la mort'")
l’on dépose des bouquets de fleurs fraîches, encore humides de sève, un silence qui traverse pour ainsi dire le cœur même du temps, ces trois mille ans de sépultures de toutes les formes, conceptions et configurations imaginables, unies dans le même abandon et la même solitude car les douleurs qui en sont nées un jour sont trop anciennes pour avoir encore des héritiers..}}
{{Réf Livre|titre=Tous les noms|auteur= José Saramago|traducteur=Geneviève Leibrich|éditeur=Seuil|année=1999|année d'origine=1997|page=220-221|ISBN= 978-2-0203-4188-2}}
 
==''Les intermittences de la mort'' (''{{Lang|pt|As Intermitcias da Morte}}''), 2005 ==
{{citation|Ces gens-là nous envient, disait-on dans les boutiques et les foyers, […], ils nous envient parce que chez nous personne ne meurt, et s’ils veulent nous envahir et occuper notre territoire c’est pour ne pas mourir eux non plus. En deux jours, à coups de marches forcées et de bannières flottant au vent, entonnant des chants patriotiques comme la marseillaise, le ça ira, le maria da fonte, l’hymne à la charte, le não verás país nenhum, la bandiera rossa, la portuguesa, le god save the king, l’internationale, le deuchland über alles, le chant des marais, le stars and stripes, les soldats s’en retournèrent aux postes d’où ils étaient venus et là, armés jusqu’aux dents, ils attendirent de pied ferme l’attaque. Les deux camps valeureux sont face à face, mais cette fois non plus le sang ne coulera pas jusqu'au fleuve. Et dites vous bien que ce ne fut pas voulu par les soldats de ce côté-ci, car eux avaient la certitude de ne pas mourir, même si une rafale de mitraillette les coupaient en deux. Encore que, poussés par une curiosité scientifique plus que légitime, nous devrions nous demander comment les deux parties séparées survivraient au cas où l’estomac serait d’un côté et les intestins de l’autre.}}
{{Réf Livre|titre=Tous les noms|auteur= José Saramago|traducteur=Geneviève Leibrich|éditeur=Seuil|année=2008|année d'origine=2005|page=71-72|ISBN= 978-2-0208-6399-5}}
 
{{DEFAULTSORT: Saramago, José }}
40

modifications