« Vérité » : différence entre les versions

952 octets ajoutés ,  il y a 5 ans
Ajout d'une citation de Jean d'Ormesson
(Ajout d'une citation de Maximilien Kolbe)
(Ajout d'une citation de Jean d'Ormesson)
{{citation|citation= Un soir, dans un salon où cinquante personnes environ étaient réunies, je m'amusai à penser tout haut. Rare jouissance, n'est-ce pas ? plaisir inestimable ! Un quart d'heure après, un domestique vint me présenter mon chapeau, et j'avais fait autre chose cependant que de dire à quelques femmes qu'elles étaient laides et à quelques hommes qu'ils manquaient d'esprit.}}
{{Réf Livre|titre=La Franc-maçonnerie des femmes|auteur=[[Charles Monselet]]|partie=I|éditeur=Le Masque|collection=Labyrinthes|année=2011|année d'origine=1856|page=55|section=3. Les audaces d'un homme timide|ISBN=978-2-7024-3501-4}}
 
==== [[Jean d'Ormesson]] ====
{{citation|
Le problème avec la vérité, qui est adéquation de la pensée et de la réalité, conformité du langage au monde et à son histoire, c'est qu'elle ne cesse de se dérober. Elle se situe volontiers sous l'invocation de la formule célèbre d'un procureur de Judée au temps de l'empereur Tibère : « Qu'est-ce-que la vérité ? » <br />
Il n'y a de beauté que parce qu'il y a des hommes pour la percevoir. Il n'y a de vérité — de mensonge — que parce qu'il y a une pensée et un langage pour la découvrir — ou la dissimuler. Inséparable de l'expression sous forme de voix ou d'écriture, elle est aussi liée au mal qu'elle affronte et qu'elle dissipe. Assoiffée de reconnaissance, elle est fragile et toujours prête à la bataille.
}}
{{Réf Livre
|titre=Guide des égarés
|auteur=[[Jean d'Ormesson]]
|éditeur=Gallimard
|collection=nrf
|année=2016
|ISBN=978-2-07-269436-3
|page=93
}}
 
==== [[Charles-Augustin Sainte-Beuve]] ====