Différences entre versions de « Gaston Bachelard »

937 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
Ajout d'une citation +1
(maintenance)
Balise : Éditeur de source 2017
(Ajout d'une citation +1)
{{Réf Livre|titre= L'Air et les Songes|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=José Corti|année=1950|année d'origine=1943|page=98}}
{{Choisie citation du jour|puce=*|année=2009|mois=avril|jour=25}}
 
 
{{citation|citation=Pour comprendre Blake, il faut que le lecteur s'apprenne à alerter tous les muscles du corps, et qu'il y joigne essentiellement à l'effort un souffle, un souffle de colère. Il arrivera ainsi à donner son vrai sens à ce qu'on pourrait appeler pour caractériser l'inspiration blakienne: l'''inspiration rauque''.}}
{{citation|Les mots — je l'imagine souvent — sont de petites maisons, avec cave et grenier. Le sens commun séjourne au rez-de chaussée, toujours prêt au « commerce extérieur », de plain-pied avec autrui, ce passant qui n'est jamais un rêveur. Monter l'escalier dans la maison du mot c'est, de degré en degré, abstraire. Descendre à la cave, c'est rêver, c'est se perdre dans les lointains couloirs d'une étymologie incertaine, c'est chercher dans les mots des trésors introuvables. Monter et descendre, dans les mots mêmes, c'est la vie du poète. Monter trop haut, descendre trop bas est permis au poète qui joint le terrestre à l'aérien. Seul le philosophe sera-t-il condamné par ses pairs à vivre toujours au rez-de-chaussée ?}}
{{Réf Livre|titre=La Poétique de l'espace|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1961|page=139}}
 
=== ''La Poétique de la rêverie'', 1960 ===
{{citation|
C'est toute l'âme qui se livre avec l'univers poétique du poète. À l'esprit reste la tâche de faire des systèmes, d'agencer des expériences diverses pour tenter de comprendre l'univers. À l'esprit convient la patience de s'instruire tout le long du passé du savoir. Le passé de l'âme est si loin ! L'âme ne vit pas au fil du temps. Elle trouve son repos dans les univers que la rêverie imagine […] Les idées s'affinent et se multiplient dans le commerce des esprits. Les images, dans leur splendeur, réalisent une très simple communion des âmes. […] Et la langue des poètes doit être apprise directement, très précisément comme le langage des âmes.
|précisions=Gaston Bachelard dans ''La Poétique de la rêverie''
}}
{{Réf Livre
|titre=De l'âme
|auteur=[[François Cheng]]
|éditeur=Albin Michel
|année=2016
|ISBN=978-2-226-32638-6
|page=48
}}
 
=== ''Philosopher ou l'art de clouer le bec aux femmes'', 2006 ===