« Jeanne d'Arc » : différence entre les versions

568 octets ajoutés ,  il y a 5 ans
→‎Citations sur Jeanne d'Arc : Et Jehanne la bonne Lorraine, Qu’Englois brulerent à Rouan ;
(→‎Citations sur Jeanne d'Arc : Et Jehanne la bonne Lorraine, Qu’Englois brulerent à Rouan ;)
 
== Citations sur Jeanne d'Arc ==
*{{citation|
<poem>
''Et Jehanne la bonne Lorraine,''
''Qu’Englois brulerent à Rouan ;''
Où sont-ilz, ou, Vierge souvraine?
Mais où sont les neiges d’antan?
</poem>
|précisions = [[w:François Villon|François Villon]]: Le Testament, [[w:Ballade des dames du temps jadis|Ballade des dames du temps jadis]].
}}
{{Réf Livre
|titre=Villon Œuvres. Texte et traduction
|auteur=André Lanly
|éditeur=Honoré Champion
|année=1992
|page=106-108.
|s=
|url=https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Grand_Testament#Ballade_des_dames_du_temps_jadis
|ISBN=2-85203-213-9
}}
 
*{{citation|
Jeanne d'Arc ne resta pas coincée à un carrefour, en écartant toutes les voies, comme [[Léon Tolstoï|Tolstoï]], ou en les acceptant toutes, comme [[Friedrich Nietzsche|Nietzsche]]. Elle s'engagea dans une voie et la parcourut comme la foudre. Pourtant en pensant à Jeanne, je me suis dit qu'elle possédait tout ce qui était vrai aussi bien chez Tolstoï que chez Nietzsche, tout ce qui était même tolérable chez chacun d'eux. […] <br />
Tolstoï se contentait de faire l'éloge du paysan ; elle était une paysanne. Nietzsche se contentait de faire l'éloge du guerrier ; elle était un guerrière. Elle les a battu tous deux sur le terrain de leurs idéaux antagonistes ; elle était plus noble que l'un, plus violente que l'autre. Et cette femme parfaitement pragmatique a accompli quelque chose, tandis que ces spéculateurs extravagants ne font rien. Il est impossible que ne viennent pas à l'esprit que Jeanne, avec sa foi, gardait peut-être un secret d'unité morale et d'utilité que l'on a perdu.
162

modifications