Différences entre versions de « Colette »

1 378 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
+citations de "Mes apprentissages"
(+citations de "Mes apprentissages")
{{citation|citation=« Ce qu'on trouve ne vaut pas toujours ce qu'on quitte. »}}
{{Réf Livre|titre=Chambre d'hôtel|auteur=Colette|éditeur=LGF - Le Livre de Poche|année=2004|page=75|ISBN=2-253-05394-5|année d'origine=1940}}
 
== Écrits autobiographiques ==
=== ''Mes apprentissages. Ce que Claudine n'a pas dit'' (1936) ===
{{citation|Je n'ai guère approché, pendant ma vie, de ces hommes que les autres hommes appellent grands. Ils ne m'ont pas recherchée. Pour ma part je les fuyais, attristée que leur renommée ne les vît que pâlissants, soucieux déjà de remplir leur moule, de se ressembler, un peu roidis, un peu fourbus, demandant grâce en secret, et résolus à "faire du charme" en s'aidant de leurs petitesses, lorsqu'ils ne forçaient pas, pour éblouir, la lumière de leur déclin.}}
{{Réf Livre|titre=Mes apprentissages|auteur=Colette|éditeur=LGF - Le Livre de Poche|année=1972|page=5|ISBN=|année d'origine=1936}}
 
{{citation|"Mon petit, disait-elle, tu m'as l'air pas très dégourdie... Souviens-toi qu'il y a toujours, dans la vie d'un homme même avare, un moment où il ouvre toute grande la main...
- Le moment de la passion ?
- Non. Celui où tu lui tords le poignet..."
Elle ajoutait : "Comme ça..." avec un geste en vis des deux mains ; on croyait voir couler le jus des fruits, l'or, le sang, que sais-je, entendre craquer les os... Me voyez-vous tordant le poignet de l'avare ? Je riais. J'admirais, ne sachant mieux faire.}}
{{Réf Livre|titre=Mes apprentissages|auteur=Colette|éditeur=LGF - Le Livre de Poche|année=1972|page=12|ISBN=|année d'origine=1936}}
 
== D'autres auteurs la concernant ==