Différences entre les versions de « Michel Onfray »

795 octets ajoutés ,  il y a 3 ans
Annulation des modifications 262811 de Spiegelwiki (discussion)
(Annulation des modifications 262811 de Spiegelwiki (discussion))
Balise : Annulation
===Divers===
 
{{citation|citation=Qu'estQu’est-ce qu'êtrequ’être de gauche ? C'estC’est croire à un certain nombre de valeurs que sont la solidarité, la fraternité, le partage, la générosité, la communauté, le don, la gratuité… Croire à ces valeurs n'estn’est pas suffisant, il faut aussi les pratiquer quotidiennement dans sa vie, les incarner au jour le jour. La gauche a ses croyants ; je préfère ses pratiquants. Être de gauche, ça n'estn’est pas voter à gauche (ce serait trop simple…), c'estc’est mener une vie de gauche. La preuve de la gauche n'estn’est donc ni le bulletin de vote, ni l'adhésionl’adhésion à un parti, ni la revendication tonitruante d'uned’une appartenance idéologique, mais la vie de gauche qu'onqu’on mène – ou non….}}
{{Réf Pub
|nom=Michel Onfray
|source=[http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/22/arnaud-montebourg-le-seul-antiliberal_1576009_3232.html Arnaud Montebourg, le seul antilibéral]
|parution=le {{Date|22|septembre|2011}}}}
 
{{citation|Etrange comme l'excision - la circoncision féminine, plusieurs langues utilisent le même mot pour les deux mutilations - des petites filles révulse l'Occident, mais ne génère aucune condamnation quand elle est pratiquée sur les petits garçons. Le consensus semble absolu, jusqu'à ce qu'on invite son interlocuteur à réfléchir sur le bien-fondé de cette opération chirurgicale qui consiste à retrancher une partie saine du corps d'un enfant non consentant sans raison médicale - la définition juridique de ...la mutilation.}}
{{Réf Livre|titre=Traité d'athéologie
|auteur=[[:w:Michel Onfray|Michel Onfray]]
|éditeur=Livre de Poche
|année=2006
|ISBN=2-253-11557-6
|page=149}}
{{Choisie citation du jour|puce=*|année=2014|mois=janvier|jour=5}}
 
{{citation|L'athéisme ne fait pas du hasard sa religion. Il est une pensée modeste là où les religions sont des pensées totalitaires, totalisantes, explicatives de la totalité par un principe simple - dieu... L'athéisme sait que la raison est limitée, le savoir immense, le connu infiniment plus petit que l'inconnu, il s'appuie sur la science qui, en nombre de domaines, en est à ses balbutiements, il admet le point d'interrogation, au contraire des croyants qui savent tout sur tout puisque ce qui est a été voulu et créé par leur dieu.}}
109

modifications