Différences entre versions de « Irène Théry »

24 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
 
{{Citation
|citation=Les théories féministes “classiques” (y compris les plus radicales) ne permettent pas, selon {{w|Marilyn Strathern|M. Strathern}}, de rendre compte des actions, représentations et valeurs des sociétés traditionnelles, puisqu’elles prennent comme référence universelle nos propres conceptions occidentales modernes de l’homme et de la femme. Or, ces conceptions supposent de tenir pour acquis qu’une personne est constituée d’un corps doté d’un sexe et d’un moi doté d’un genre : la partition dichotomique des identités substantielles masculines et féminines, qu’elles soient de sexe ou de genre, laisse ainsi hors champ l’étude sociologique des actions et des relations.
}}
{{Réf Livre
128

modifications