Différences entre versions de « Henri Wallon »

471 octets ajoutés ,  il y a 1 an
}}
 
{{citation|Mais dans la mesure où l'émotion, est avec ou sans aide étrangère, réaction sur le milieu, l'exemple de la colère montre à quel point la jonction est précaire entre son mécanisme propre et les [[automatisme (psychologie)|automatismes]] qu'elle tend à s'inféoder.}}
{{Réf Livre|titre=L'enfant turbulent
|auteur=Dr H. Wallon
}}
 
{{citation|C'est l'espèce de conditions affectives qui parait commander les habitudes d'[[masturbation|onanisme]] chez des enfants, par ailleurs très peu suspects de précocité sexuelle.}}
{{citation|L'accusation d'[[masturbation|onanisme]] ne paraît pas plus que celle de fugue, résulter du seul désir charger l'enfant, pour obtenir son internement. Elle répond bien le plus souvent, à son aspect de petit être rebuté, triste et timide. L'humiliation, le sentiment d'abandon et de solitude, incitent manifestement l'enfant à se [[masturbation|masturber]]. Si c'est chez l'adolescent et l'adulte que cette habitude se rencontre, elle paraît liée à l'évocation de situation ou de scènes en rapport avec la complexion génitale du sujet : le plus souvent un jaloux ou un masochiste, qui allie par conséquent encore l'excitation sexuelle aux dispositions. dépressives. Sa réaction est du type conditionnel, comme toutes celles qui relèvent de l'émotion. L'excitation local n'est qu'un adjuvant, dont le sujet cherche plutôt à détourner sa pensée, loin d'y être attentif comme aux stimulations d'ordre sensoriel et véritablement tactile.}}
{{Réf Livre|titre=L'enfant turbulent
|auteur=Dr H.[[Henri Wallon]]
|éditeur=PUF
|année=1984 (1ère édition : 1925)
|page=107
|partie=I_ Le stade de développement psychomoteur
|chapitre=Le stade émotif
|ISBN=
}}
 
{{citation|L'accusation d'[[masturbation|onanisme]] ne paraît pas plus que celle de fugue, résulter du seul désir de charger l'enfant, pour obtenir son internement. Elle répond bien le plus souvent, à son aspect de petit être rebuté, triste et timide. L'humiliation, le sentiment d'abandon et de solitude, incitent manifestement l'enfant à se [[masturbation|masturber]]. Si c'est chez l'adolescent etou chez l'adulte que cette habitude se rencontre, elle paraît liée à l'évocation de situationsituations ou de scènes en rapport avec la complexion génitale du sujet : le plus souvent un jaloux ou un masochiste, qui allie par conséquent encore l'excitation sexuelle aux dispositions. dépressives. Sa réaction est du type conditionnel, comme toutes celles qui relèvent de l'émotion. L'excitation local n'est qu'un adjuvant, dont le sujet cherche plutôt à détourner sa pensée, loin d'y être attentif comme aux stimulations d'ordre sensoriel et véritablement tactile.}}
{{Réf Livre|titre=L'enfant turbulent
|auteur=[[Henri Wallon]]
|éditeur=PUF
|année=1984 (1ère édition : 1925)
|page=108
|partie=I_ Le stade de développement psychomoteur
Utilisateur anonyme