« Politique » : différence entre les versions

730 octets ajoutés ,  il y a 4 ans
→‎Essai : Paul Valéry +1
(→‎Roman : auteur manquant de notoriété)
(→‎Essai : Paul Valéry +1)
Balise : Éditeur de wikicode 2017
{{citation|La politique française me semble évoluer moins comme une histoire que comme une névrose.<br />
Son trait dominant, à mon estime, c'est l'affaiblissement progressif du sens du réel qu'elle manifeste, depuis quinze ans.<br />
Politique schizophrène.
|précisions=Incipit
}}
|auteur= Emmanuel Berl
|éditeur= Grasset
|collection= Les Cahiers Rouges
|année= 1996
|ISBN=2-246-10402-5
}}
 
==== [[Paul Valéry]], ''Œuvres II'', 1960 ====
===== ''Œuvres II'', 1960 =====
{{citation|citation=La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. À une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas.}}
{{Réf Livre|titre= Œuvres II|auteur= [[Paul Valéry]]|éditeur=Gallimard|année=1960|page=947|collection=Bibliothèque de la Pléiade|chapitre=Des parties}}
|jour=28
|commentaire=
}}
 
 
 
===== Regards sur le monde actuel, 1931 =====
{{citation|
Le résultat des luttes politiques est de troubler, de falsifier dans les esprits la notion de l'ordre d'importance des questions et de l'ordre d'urgence. <br />
Ce qui est vital est masqué par ce qui est de simple bien-être. Ce qui est d'avenir par l'immédiat. Ce qui est très nécessaire par ce qui est sensible. Ce qui est profond est lent par ce qui est excitant. <br />
Tout ce qui est de la ''politique pratique'' est nécessairement ''superficiel''.
}}
{{Réf Livre
|titre=Regards sur le monde actuel
|auteur=Paul Valéry
|éditeur=Gallimard
|collection=idées
|chapitre=Des partis
|année=1985
|année d'origine=1931
|ISBN=2-07-035009-6
|page=51
}}