« Emmanuel Macron » : différence entre les versions

1 263 octets ajoutés ,  il y a 4 ans
}}
 
{{citation|citation=Le colonel Beltrame, il est mort parce que la France, ce sont des idées, des valeurs, quelque chose d’une guerre qui le dépasse. Les gens qui pensent que la France, c’est une espèce de syndic de copropriété où il faudrait défendre un modèle social qui ne sale plus, une République dont on ne connaît plus l’odeur et des principes qu’il fait bien d’évoquer parce qu’on s’est habitué à eux et qu’on invoque la tragédie dès qu’il faut réformer ceci ou cela, et qui pensent que, en quelque sorte, le summum de la lutte, c’est les 50 euros d’APL, ces gens-là ne savent pas ce que c’est que l’histoire de notre pays. L’histoire de notre pays, c’est une histoire d’absolu.
 
|précisions=Documentaire diffusé lundi 7 mai 2018 au sur France 3 ''Emmanuel Macron, la fin de l’innocence'' à propos de l'assassinat du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame par un terroriste.
}}
{{Réf Discours
|nom=Emmanuel Macron
|date=16Lundi septembre7 mai 2018
|lieu=Paris
|source=EuropeLe 1Monde
|url=http://dicocitations.lemonde.fr/blog/le-colonel-beltrame-il-est-mort-parce-que-la-france-ce-sont-des-idees-des-valeurs-quelque-chose-dune-guerre-qui-le-depasse-les-gens-qui-pensent-que-la-france-cest-une-espece-de/
|parution=
|auteur=
}}
 
{{citation|La politique sociale, regardez : on met un pognon de dingue dans des minimas sociaux, les gens sont quand même pauvres.
|url=https://twitter.com/SibNdiaye/status/1006664614619308033
|parution=le 13 juin 2018
}}
 
{{citation|citation=Il y a des tas de métiers, il faut y aller ! Honnêtement, hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve. Ils veulent simplement des gens qui sont prêts à travailler, avec les contraintes du métier. Vous allez à Montparnasse, vous faites une rue avec tous les cafés et les restaurants, franchement, je suis sûr qu'il y en a un sur deux qui recrute en ce moment.
|précisions=Concernant la recherche d'un travail dont un horticulteur lui fait part.
}}
{{Réf Discours
|nom=Emmanuel Macron
|date=16 septembre 2018
|lieu=Paris
|source=Europe 1
|url=http://www.europe1.fr/economie/pour-trouver-un-emploi-je-traverse-la-rue-et-je-vous-en-trouve-europe-1-a-verifie-le-conseil-de-macron-3757124
|parution=le 17 septembre 2018
|auteur=Jean-Jacques Héry
}}
 
|parution=le 29 août 2018
|auteur=
}}
 
{{citation|citation=Il y a des tas de métiers, il faut y aller ! Honnêtement, hôtels, cafés, restaurants, je traverse la rue, je vous en trouve. Ils veulent simplement des gens qui sont prêts à travailler, avec les contraintes du métier. Vous allez à Montparnasse, vous faites une rue avec tous les cafés et les restaurants, franchement, je suis sûr qu'il y en a un sur deux qui recrute en ce moment.
|précisions=Concernant la recherche d'un travail dont un horticulteur lui fait part.
}}
{{Réf Discours
|nom=Emmanuel Macron
|date=16 septembre 2018
|lieu=Paris
|source=Europe 1
|url=http://www.europe1.fr/economie/pour-trouver-un-emploi-je-traverse-la-rue-et-je-vous-en-trouve-europe-1-a-verifie-le-conseil-de-macron-3757124
|parution=le 17 septembre 2018
|auteur=Jean-Jacques Héry
}}
 
111

modifications