Différences entre versions de « Gaston Bachelard »

1 480 octets ajoutés ,  il y a 1 an
m
 
=== ''La Philosophie du non'', 1940 ===
{{citation|La philosophie de la science physique est peut-être la seule philosophie qui s'applique en déterminant un dépassement de ses principes. Bref, elle est la seule philosophie qui soit vraiment ouverte. Toute autre philosophie pose ses principes comme intangibles, ses premières vérités comme totales et achevées. Toute autre philosophie se fait gloire de sa fermeture.}}
{{Réf Livre|titre=La Philosophie du non|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1962|page=7 de l'avant-propos}}
 
{{citation|''La philosophie du non'' se trouvera donc être non pas une attitude de refus, mais une attitude de conciliation}}
{{Réf Livre|titre=La Philosophie du non|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1962|page=16 de l'avant-propos}}
 
{{citation|L'esprit scientifique ne peut se constituer qu'en détruisant l'esprit non scientifique. Trop souvent le savant se confie à une pédagogie fractionnée alors que l'esprit scientifique devrait viser à une réforme subjective totale. Tout réel progrès dans la pensée scientifique nécessite une conversion.}}
{{Réf Livre|titre=La Philosophie du non|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1962|page=8}}
{{citation|Pour que nous ayons quelque garantie d'être du même avis, sur une idée particulière, il faut, pour le moins, que nous n'ayons pas été du même avis. Deux hommes, s'ils veulent s'entendre vraiment, ont dû d'abord se contredire. La vérité est fille de la discussion, non pas fille de la sympathie.}}
{{Réf Livre|titre=La Philosophie du non|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1962|page=134}}
 
{{citation|''La Philosophie du non'' n'est pas une volonté de négation}}
{{Réf Livre|titre=La Philosophie du non|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1962|page=135}}
 
{{citation|La généralisation par le ‘’non’’ doit inclure ce qu’elle nie. En fait, tout l'essor de la pensée scientifique depuis un siècle provient de telles généralisations dialectiques avec '''enveloppement''' de ce qu'on nie. Ainsi la géométrie non-euclidienne enveloppe la géométrie euclidienne ; la mécanique non-newtonienne enveloppe la mécanique newtonienne ; la mécanique ondulatoire enveloppe la mécanique relativiste.
{{Réf Livre|titre=La Philosophie du non|auteur=Gaston Bachelard|éditeur=PUF|année=1962|page=137}}
 
=== ''[[w:L'Eau et les Rêves|L'Eau et les Rêves]]'', 1942 ===
334

modifications