Différences entre les versions de « Ferdinand Oyono »

261 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
m
catégorisation
(→‎Chemin d’Europe, 1960 : ajout de citation)
m (catégorisation)
'''{{W|Ferdinand Oyono}}''' est un écrivain, diplomate et homme politique Camerounais[[Cameroun|camerounais]], né le {{Date-|14 septembre 1929}} à Ngoulemakong ([[Cameroun]]) et mort le {{Date-|10 juin 2010}} à Yaoundé ([[Cameroun]]).
 
=== ''Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille'', 1956 ===
== Citations ==
 
=== ''Le vieux nègre et la médaille'', 1956 ===
{{citation
|citation= Les fantômes ne murmurent pas sans qu’il pleuve la nuit.}}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 39
|partie=1
 
{{citation
|citation= Les métiers sont aussi variés que les oiseaux du bon Dieu. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 59
|partie=1
 
{{citation
|citation= Si le cochon a de la graisse, quelle quantité de graisse peut avoir un éléphant ?}}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 59
|partie=1
 
{{citation
|citation= Un homme, et un vrai, ne crie jamais.}}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 97
|partie= 2
 
{{citation
|citation= La marmite dans laquelle on a préparé le bouc garde longtemps son arôme.}}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 103
|partie= 2
 
{{citation
|citation= Si tu veux savoir ce qu’un ami pense de toi, bois quelques gobelets avec lui.}}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10|18
|année=19561979
|page= 119
|partie= 2
 
{{citation
|citation= L’homme est un être solitaire. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 134
|partie= 3
 
{{citation
|citation= AÀ quoi servirait-il d’être innocent et humble dans ce monde ou la vertu et l’honnêteté ne payaient plus ? }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 146
|partie= 3
 
{{citation
|citation= Le corps ne nous appartient pas. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 147
|partie= 3
 
{{citation
|citation= Il faut savoir durer sur cette terre, c’est une chance parfois pénible. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 150
|partie= 3
 
{{citation
|citation= Les pleurs sont aussi variés que les oiseaux du bon Dieu ! }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 171
|partie= 3
 
{{citation
|citation= On ne tombe pas dans un piège les yeux ouverts. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 176
|partie= 3
 
{{citation
|citation= Si ton cœur se met à battre en arrivant au terme de ton voyage, rebrousse chemin. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 176
|partie= 3
 
{{citation
|citation= AÀ la maigreur du caméléon, inutile de demander s’il est malade. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Le vieuxVieux nègreNègre et la médaille
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18
|année=19561979
|page= 177
|partie= 3
}}
 
=== ''Chemin d’Europe'', 1960 ===
{{citation
|citation=L’amour a parfois des apparences de haine et une femme peut bien aimer qui elle n’estime pas. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Chemin d’Europe
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18 Julliard
|collection= Julliard10/18
|année=1960 1973
|page= 42
|chapitre= IV
|ISBN= 2-264-00881-4
}}
 
 
 
{{citation
|citation= Rien n’arrête une femme à la recherche de son bonheur et contre le cœur il n’y a point de justice devant laquelle on puisse recourir. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Chemin d’Europe
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18 Julliard
|collection= Julliard10/18
|année=1960 1973
|page= 45
|chapitre= IV
|ISBN= 2-264-00881-4
}}
 
{{citation
|citation= On connaitconnaît la grosseur de l’éléphant à la grosseur de se son crottin. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Chemin d’Europe
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18 Julliard
|collection= Julliard10/18
|année=1960 1973
|page= 158
|chapitre= XIII
|ISBN= 2-264-00881-4
}}
 
{{citation
|citation= La vérité n’a jamais plaidé en faveur d'un pauvre type. }}
}}
{{Réf Livre
|titre= Chemin d’Europe
|auteur= Ferdinand Oyono
|éditeur=10/18 Julliard
|collection= Julliard10/18
|année=1960 1973
|page= 173
|chapitre= XIV
|ISBN= 2-264-00881-4
}}
 
{{Autres projets
|w= Ferdinand Oyono
}}
 
{{DEFAULTSORT:Oyono, Ferdinand}}
[[Catégorie:Naissance en 1929]]
[[Catégorie:Décès en 2010]]
[[Catégorie:Personnalité camerounaise]]
[[Catégorie:Personnalité politique]]
[[Catégorie:Diplomate]]
[[Catégorie:Romancier]]