Différences entre versions de « George Sand »

626 octets ajoutés ,  il y a 1 an
(→‎Lavinia (nouvelle), 1833 : citation du jour du 12 juin 2018)
{{citation|''Lélia'' n'est pas le récit ingénieux d'une aventure ou le développement dramatique d'une passion. C'est la pensée du siècle sur lui-même, c'est la plainte d'une société à l'agonie qui, après avoir nié Dieu et la vérité, après avoir déserté les églises et les écoles, se prend au cœur et lui dit que ses rêves sont des folies.|précisions=Gustave Planche, ''Revue des deux mondes'', 15 août 1833, à propos de ''Lélia''.}}
{{réf Livre|auteur=George Sand|titre=Lélia|éditeur=Gallimard|section=Accueil de ''Lélia'' en 1833|année=1985|année d'origine=1833|page=586}}
 
{{citation|Parmi ces ouvrages, je remarquai les chefs-d’œuvre des maîtres anciens et modernes, c’est-à-dire tout ce que l’humanité a produit de plus beau dans l’histoire, la poésie, le roman et la science, depuis Homère jusqu’à Victor Hugo, depuis Xénophon jusqu’à Michelet, depuis Rabelais jusqu’à madame Sand.|précisions=Le professeur Aronax observe les livres de la bibliothèque du capitaine Nemo dans le ''Nautilus''.}}
{{réf Livre|auteur=Jules Verne|titre=Vingt mille lieues sous les mers|éditeur=Hetzel|collection=Voyages extraordinaires|section=Partie I, chapitre 11|année=1870|page=76}}
 
 
{{citation|Combien a-t-elle fait et écrit pour les libertés que les lois permettent aux femmes aujourd'hui, et pour l'égalité que George Sand demanda la première, au risque de sombrer dans ses revendications pour l'avenir... Guerrière comme sa "race", mais ''guerrière pacifique'', George nous a toutes aidées et et libérées d'injustices légales ou périmées aujourd'hui.}}