« Marcel Aymé » : différence entre les versions

1 octet ajouté ,  il y a 2 ans
m
corr ortho
m (corr ortho)
|page=28}}
 
{{Citation|Tandis qu'elle parlait, il eueut la sensation ignoble de l'éternité, et la Vouivre, qui incarnait soudain cet infini nauséeux, lui était apparue comme un être difforme et dégoûtant, l'ennemie(...) de sa vie de paysan si pleine, si bien calée, et d'un univers commodément circonscrit, dont les limites étaient parfaitement ajustées à ses besoins.}}
 
{{Réf Livre|titre=[[:w:La Vouivre|La Vouivre]]