Différences entre les versions de « Ingrid Astier »

426 octets supprimés ,  il y a 1 an
|année=2014
|page=15}}
 
{{citation|citation=Voûte. Je préfère l’appeler voûte, le ciel. Parce que le regarder tient de l’envoûtement. Aucune expression ne me semble plus belle que la voûte céleste. Aucune sensation plus forte que ce plaisir à être subjugué par l’infini.}}
{{Réf Livre|titre=Petit éloge de la nuit
|auteur=Ingrid Astier
|éditeur=Gallimard
|collection=Folio 2 €
|ISBN=978-2-07-045933-9
|année=2014
|page=40-41}}
 
{{citation|citation=Voûte. Je préfère l’appeler voûte, le ciel. Parce que le regarder tient de l’envoûtement. Aucune expression ne me semble plus belle que la voûte céleste. Aucune sensation plus forte que ce plaisir à être subjugué par l’infini.}}