Différences entre versions de « Europe »

1 296 octets ajoutés ,  il y a 11 mois
(à recycler, au minimum)
|source=[http://www.fondapol.org/publication/titre/le_piege_dune_identite_europeenne/tag/union_europeenne.html Le piège d'une « identité » européenne]
|parution= automne 2007
}}
 
=== Alain Finkielkraut ===
{{citation|
Je dois au poètes et aux penseurs d'Europe centrale la prise de conscience de mon appartenance et de mon attachement à la civilisation européenne. Avant de les lire et, pour certains, de les fréquenter, je pensais, avec [[Julien Benda]], qu'il n'y avait pas d' ''Être européen''. Pour moi, le propre de l'Europe, c'était de ne pas avoir de propre et de se définir par des principes abstraits et universels. L'Europe avait inventé les droits de l'homme. Il fallait aujourd'hui qu'elle se reconnaisse dans cette seule invention car on savait à quoi avait mené l'absolutisation des différences collectives. Le devoir de mémoire commandait à l'Europe de préparer la venue d'une humanité que ne romprait aucune séparation intérieure et de donner l'exemple en se séparant d'elle-même et de sa ténébreuse histoire. Il lui incombait d'abandonner l'identité pour les valeurs. La ''civilisation'' européenne ayant enfanté coup sur coup deux guerres monstrueuses, le temps était venu de lui substituer, pour assurer la paix, les normes et les procédures de la ''construction'' européenne.
}}
{{Réf Livre
|titre=À la première personne
|auteur=[[Alain Finkielkraut]]
|éditeur=Gallimard
|année=2019
|ISBN=978-2-07-285319-7
|page=61
}}