Différences entre les versions de « Guillaume Apollinaire »

|vers=1-4
|s= Le Pont Mirabeau
}}
 
{{citation|citation= <poem>J’ai cueilli ce brin de bruyère
L’automne est morte souviens-t’en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t’attends</poem>}}
{{Réf Livre
| titre = Alcools
| auteur = Guillaume Apollinaire
| éditeur = NRF
| année = 1920
| page = 70
|s=Page:Apollinaire - Alcools.djvu/70
}}
 
502

modifications