Différences entre versions de « A.G. Michel »

21 octets ajoutés ,  il y a 8 mois
}}
 
{{citation|citation=C'est une véritable oligarchie tyrannique que la [[Théories du complot|Franc-maçonnerie]] a instauré sur la France et qu'elle voudrait étendre à l'organisation politique et sociale du monde. Par cette oligarchie secrète, tout les jeux sont faussés et d'innombrables efforts se dépensent en vain à combattre des maux, dont la cause véritable demeure cachée, à l'ombre des Loges. Les paroles qui dévoilent les intentions lorsqu'on les relie aux faits qui les réalisent ne permettent plus aucun doute. La souveraineté du peuple, c'est le masque idéologique de la souveraineté maçonnique, du gouvernement omnipotent des Comités et des Loges, étendant au pays entier, ce réseau d'influences et d'encadrements, qui font surgir sans cesse l'éclosion de mouvements populaires, les canalise, oriente, endigue, utilise et domine à leur profit. Par un travail étendu, prolongé, diffus et centralisé à la fois, la Maçonnerie, aidée de ses fidèles alliés, les comités politiques, est parvenue à créer dans les masses un régime d'opinion radicalisé, prolongé en deça par des organisations plus modérées, au-delà par les pénétrations en terre socialiste. Ce régime qui a pris corps et consistance, montre une suite, un ensemble, une vigueur, une durée stupéfiante, quand on la mesure à l'instabilité de l'opinion.}}
{{Réf Livre|titre=Mondialisme maçonnique
|auteur=A.G. Michel
Utilisateur anonyme