Différences entre versions de « Eugène Fromentin »

1 030 octets ajoutés ,  il y a 7 mois
ajouts
(+image)
(ajouts)
|année d'origine=1862
|page=149}}
 
{{citation|Vous regardez toujours ou trop haut ou trop bas. Trop haut, mon cher, c'est l'impossible; trop bas, ce sont les feuilles mortes. La vie n'est pas là ; regardez directement devant vous à hauteur d'homme, et vous la verrez.
|précisions=Augustin, professeur particulier, à Dominique.}}
{{réf Livre
|auteur=Eugène Fromentin
|titre=Dominique (précédé d’''Adolphe'' de Benjamin Constant)
|éditeur=Pocket
|collection=Classiques
|section=chapitre 3
|année=1998
|année d'origine=1862
|page=195}}
 
{{citation|Le mal était fait, si l'on peut appeler un mal le don cruel d'assister à sa vie comme à un spectacle donné par un autre, et j'entrai dans la vie sans la haïr, quoiqu'elle m'ait fait beaucoup pâtir, avec un ennemi inséparable, bien intime et positivement mortel: c'était moi-même.}}
{{réf Livre
|auteur=Eugène Fromentin
|titre=Dominique (précédé d’''Adolphe'' de Benjamin Constant)
|éditeur=Pocket
|collection=Classiques
|section=chapitre 4
|année=1998
|année d'origine=1862
|page=208}}
 
== Liens externes ==