Différences entre versions de « Église (institution) »

1 059 octets ajoutés ,  il y a 9 mois
1
(+1)
(1)
 
|page=277
|chapitre=
}}
 
{{citation|
La vérité est que l'Église catholique commença par être platonicienne — peut-être même trop. L'air doré de la Grèce que respirèrent les grands théologiens grecs étaient saturé de [[Platon]]. Les Pères de l'Église furent plus authentiquement néo-platoniciens que les néo-néo-platoniciens de la Renaissance. Chrysostome ou Basile pensent tout naturellement ''Logos'' ou ''Sofia'', qui est le mot des philosophes, comme n'importe quel tenant d'une religion actuelle pense question sociale, progrès et crise économique mondiale. L'évolution intellectuelle de saint [[Augustin d'Hippone|Augustin]], qui fut platonicien avant d'être manichéen et manichéen avant d'être catholique, suit une courbe naturelle. C'est ici exactement que l'on peut apercevoir la première faille, le signe avant-coureur du danger d'être trop platonicien.
}}
{{Réf Livre
|titre=Saint Thomas du Créateur
|auteur=[[Gilbert Keith Chesterton]]
|éditeur=Dominique Martin Morin
|année=2011
|année d'origine=1933
|page=67
|ISBN=978-2-85652-325-4
}}