Différences entre versions de « Vladimir Volkoff »

m
 
 
{{citation|
Échappant totalement à cette uniformisation par moitiés qu'est la ségrégation de l'humanité en gens de droites et gens de gauche, Leontiev distingue entre les époques : tant que la période de floraison n'est pas atteinte, il est pour les progressistes, qui se détournent de la vétuste simplicité du passé pour marcher à grands pas vers l'efflorescence de l'avenir : en cette saison-là, « tous les progressistes ont raison, tous les conservateurs onont tort ». Mais « après une période florissante et complexe, aussitôt que s'amorce le processus de simplification et de mixtion des contours, c'est-à-dire lorsque les diverses provinces commencent à se ressembler, que les castes s'entremêlent, que les pouvoirs publics ne sont plus inamovibles et se mettent à chanceler, que la religion est abaissée, que l'éducation devient uniforme, etc., aussitôt que le despotisme du processus formatif faiblit, alors, du point de vue du bien de l'Etat, tous les progressistes commencent à avoir tort en théorie, encore qu'ils triomphent en pratique ». Et Leontiev d'embrasser dans une antipathie égale «le farouche communard qui incendie les trésors des Tuileries et le mécréant voué à la défense du capital».
}}
{{Réf Livre