« Politique » : différence entre les versions

1 193 octets ajoutés ,  il y a 2 ans
 
{{Réf Émission|auteur=[[w:Michel Rocard|Michel Rocard]]|émission=À voix nue|diffuseur=[[w:France Culture|France Culture]]|date=25 avril 1991}}
 
== Philosophie ==
 
=== [[Aristote]] ===
{{citation|citation=Il est manifeste, à partir de cela, que la cité fait partie des choses naturelles, et que l'homme est par nature un animal politique, et que celui qui est hors cité, naturellement bien sûr et non par le hasard <des circonstances>, est soit un être dégradé, soit un être surhumain, et il est comme celui qui est injurié <« en ces termes> » par Homère, « sans lignages, sans loi, sans foyer ». Car un tel homme est du même coup naturellement passionné de guerre, étant comme un pion isolé au jeu de trictrac. C'est pourquoi il est évident que l'homme est un animal politique plus que n'importe quelle abeille et que n'importe quel animal grégaire.|précisions=}}
{{Réf Livre|titre=Les Politiques|auteur=Aristote|éditeur=GF-Flammarion|collection=|traducteur=Pierre Pellegrin|année=1993|ISBN=|section=1252b|page=90-91}}
{{Choisie citation du jour
|mois= septembre
|jour= 8
}}
 
=== [[Dominique Bourg]] ===
{{Citation|Un marché globalisé, réduisant à une peau de chagrin les capacités d'action du pouvoir proprement politique, territorialement circonscrit, ouvre en revanche une autre souveraineté : un pouvoir d’influence indirect, mais immense, abandonné à un petit nombre de décideurs économiques mondiaux, structurellement indifférents à l'intérêt général, à commencer par celui consistant à préserver l'habitabilité de la planète. Or, le pouvoir politique est le seul à nous conférer, de façon collective et concertée, les moyens d'agir sur notre destin, consciemment et volontairement. La souveraineté politique nous fait donc, à ce moment de notre histoire, cruellement défaut. Ce qu'il en reste est très souvent entre des mains criminelles eu égard à la gravité de l'enjeu.}}
{{Réf Livre
|titre = Le marché contre l'humanité
|auteur = [[Dominique Bourg]]
|éditeur = Presses universitaires de France
|année = 2019
|page = 163-164
|ISBN = 978-2-13-082265-3
|langue = fr
}}
 
Utilisateur anonyme