Différences entre les versions de « Arthur Schopenhauer »

m
réorganisition chronologique
m (réorganisition chronologique)
[[File:Arthur_Schopenhauer_by_J_Schäfer,_1859b.jpg|thumb|upright=1.25|Arthur Schopenhauer]]
'''{{w}}''', né en [[:catégorie: naissance en 1788|1788]], à {{w|Danzig}} dans la {{w|République des Deux Nations}}, et mort en [[:catégorie:décès en 1860|1860]], à {{w|Francfort-sur-le-Main}} dans le {{w|Royaume de Prusse}}, était un {{cat|philosophe}} [[:catégorie:personnalité allemande|allemand]].
 
== ''Le Monde comme volonté et comme représentation'' (''{{Lang|de|Die Welt als Wille und Vorstellung}}''), 1818-1819 (Tome I) et 1844 (Tome II) ==
 
{{citation|Étudier la logique en vue de ses avantages pratiques, ce serait vouloir apprendre au castor à bâtir sa hutte.}}
{{Réf Livre|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|année=1978
|page=77
|éditeur=Presse Universitaire de France}}
 
{{citation|Celui qui se donne la mort voudrait vivre; il n'est mécontent que des conditions dans lesquelles la vie lui est échue.}}
{{Réf livre|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|page=155
|année=1978
|éditeur=Presses universitaires de France}}
 
{{citation|Tout homme blanc est un homme décoloré.}}
{{Réf Livre
|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|traducteur=Auguste Burdeau
|éditeur=Alcan
|année=1909
|partie=Supplément au quatrième livre
|tome=3
|chapitre=XLIV (« Métaphysique de l'amour »)
|s=Le Monde comme volonté et comme représentation
|page=358}}
 
{{citation|Que l'on considère, par exemple, le Coran ; ce méchant livre a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire, pendant douze cent ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d'hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d'affronter des guerres sanglantes, et d'entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme. Peut-être le sens nous en échappe-t-il en grande partie dans les traductions. Cependant je n'ai pas pu y découvrir une seule idée un peu profonde.}}
{{Réf Livre
|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|traducteur=Auguste Burdeau
|éditeur=Presses universitaires de France
|année=1943
|tome=2
|page=296}}
 
 
== ''L'Art d'avoir toujours raison'' ''({{Lang|de|Eristische Dialektik}})'', 1830 ==
|année d'origine=1830}}
 
== ''Le Monde comme volonté et comme représentation'' (''{{Lang|de|Die Welt als Wille und Vorstellung}}''), 1818-1819 (Tome I) et 1844 (Tome II) ==
 
{{citation|Étudier la logique en vue de ses avantages pratiques, ce serait vouloir apprendre au castor à bâtir sa hutte.}}
{{Réf Livre|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|année=1978
|page=77
|éditeur=Presse Universitaire de France}}
 
{{citation|Celui qui se donne la mort voudrait vivre; il n'est mécontent que des conditions dans lesquelles la vie lui est échue.}}
{{Réf livre|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|page=155
|année=1978
|éditeur=Presses universitaires de France}}
 
{{citation|Tout homme blanc est un homme décoloré.}}
{{Réf Livre
|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|traducteur=Auguste Burdeau
|éditeur=Alcan
|année=1909
|partie=Supplément au quatrième livre
|tome=3
|chapitre=XLIV (« Métaphysique de l'amour »)
|s=Le Monde comme volonté et comme représentation
|page=358}}
 
{{citation|Que l'on considère, par exemple, le Coran ; ce méchant livre a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire, pendant douze cent ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d'hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d'affronter des guerres sanglantes, et d'entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme. Peut-être le sens nous en échappe-t-il en grande partie dans les traductions. Cependant je n'ai pas pu y découvrir une seule idée un peu profonde.}}
{{Réf Livre
|titre=Le Monde comme volonté et comme représentation
|auteur=Arthur Schopenhauer
|traducteur=Auguste Burdeau
|éditeur=Presses universitaires de France
|année=1943
|tome=2
|page=296}}
 
== ''Aphorismes sur la sagesse dans la vie'' ''({{Lang|de|Aphorismen zur Lebensweisheit}})'', 1851 ==
360

modifications