Différences entre les versions de « Iliade »

1 502 octets ajoutés ,  il y a 10 mois
ajouts
m (→‎Chant IV : corr coquille, typo)
(ajouts)
|page=177
|section=chant IV, vers 444-445
|s=L'Iliade
}}
 
=== Chant V ===
{{citation|Il ne sait pas en son coeur qu'il ne vit pas longtemps, l'homme qui fait la guerre aux dieux immortels. Ses enfants n'embrassent pas ses genoux, en l'appelant "père", quand il revient de la bataille et de l'atroce carnage.
|original=<poem>Ὅττι μάλ' οὐ δηναιὸς ὃς ἀθανάτοισι μάχηται,
οὐδέ τί μιν παῖδες ποτὶ γούνασι παππάζουσιν
ἐκ πολέμοιο καὶ αἰνῆς δηϊοτῆτος. </poem>
|langue=grc
|précisions=La déesse Dioné, à Aphrodite blessée.}}
{{Réf Livre
|auteur=Homère
|éditeur=Les Belles Lettres
|collection=Classiques en poche
|titre=L'Iliade
|année=1937-38 (traduction), 1998 (édition)
|traducteur=Paul Mazon
|page=213
|section=chant V, vers 407-409
|s=L'Iliade
}}
 
{{citation|Et ne prétends pas égaler tes desseins aux dieux : ce seront toujours deux races distinctes que celles des dieux immortels et celle des humains qui marchent sur la terre.
|original=<poem>Μηδὲ θεοῖσιν
ἶσ' ἔθελε φρονέειν, ἐπεὶ οὔ ποτε φῦλον ὁμοῖον
ἀθανάτων τε θεῶν χαμαὶ ἐρχομένων τ' ἀνθρώπων. </poem>
|langue=grc
|précisions=Apollon, à Diomède.}}
{{Réf Livre
|auteur=Homère
|éditeur=Les Belles Lettres
|collection=Classiques en poche
|titre=L'Iliade
|année=1937-38 (traduction), 1998 (édition)
|traducteur=Paul Mazon
|page=215
|section=chant V, vers 440-442
|s=L'Iliade
}}