Différences entre les versions de « Primo Levi »

1 584 octets ajoutés ,  il y a 2 mois
m
aucun résumé de modification
m
}}
 
{{Citation|[.] des hommes et des hommes, des esclaves et des maîtres, et les maîtres eux-mêmes esclaves ; la peur gouverne les uns, la haine les autres ; tout autre sentiment a disparu. Chacun est à chacun un ennemi ou un rival.
}}
{{Réf Livre
|titre= Si c'est un homme
|auteur= Primo Levi
|éditeur= Julliard
|année= 1987
|page= 59
|chapitre= 4 - K. B.
|ISBN= 9-782266-02250-7
|traducteur= Martine Schruoffeneger
|année d'origine= 1947
|collection= Pocket
}}
 
{{Citation|La faculté qu'a l'homme de se creuser un trou, de sécréter une coquille, de dresser autour de soi une fragile barrière de défense, même dans des circonstances apparemment désespérées, est un phénomène stupéfiant qui demanderait à être étudié de près. Il s'agit d'un précieux travail d'adaptation, en partie passif et inconscient, en partie actif...
}}
{{Réf Livre
|titre= Si c'est un homme
|auteur= Primo Levi
|éditeur= Julliard
|année= 1987
|page= 84
|chapitre= 5 - Nos nuits
|ISBN= 9-782266-02250-7
|traducteur= Martine Schruoffeneger
|année d'origine= 1947
|collection= Pocket
}}
 
{{Citation|La conviction que la vie a un but est profondément ancrée dans chaque fibre de l'homme, elle tient à sa nature humaine. Les hommes libres donnent à ce but bien des noms différents, et s'interrogent inlassablement sur sa définition...
}}
{{Réf Livre
|titre= Si c'est un homme
|auteur= Primo Levi
|éditeur= Julliard
|année= 1987
|page= 143
|chapitre= 7 - Une bonne journée
|ISBN= 9-782266-02250-7
|traducteur= Martine Schruoffeneger
|année d'origine= 1947
|collection= Pocket
}}
{{citation
|citation= Savez-vous comment on dit « jamais » dans le langage du camp ? « {{Lang|de|Morgen früh}} », demain matin.
493

modifications