Différences entre les versions de « L'homme sans qualités »

1 141 octets ajoutés ,  il y a 3 mois
m
→‎À propos de L'Homme sans qualités : EHESS folie et lien social 452-456 § 2
m (→‎À propos de L'Homme sans qualités : EHESS folie et lien social 452-456 § 2)
|langue = fr
|url = https://www.cairn.info/revue-savoirs-et-cliniques-2007-1-page-73.htm
}}
 
{{citation|En effet ce texte magistral, sous l’ombre duquel le XXe siècle a tenté de s’écrire, présente les ingrédients mis en travail par la folie, avec l’exactitude qui caractérise toute la recherche de l’auteur autrichien. D’emblée, il jette à la face de son lecteur : la guerre (le roman est censé se dérouler de 1913 à 1914) ; la futilité devant la catastrophe qui se prépare, il s’agit d’imaginer ce que le peuple, inspiré par quelques intermédiaires, pourrait imaginer d’offrir au vieux François-Joseph en cadeau de jubilée, lequel aurait lieu, évidemment, en 1918 ; la folie, incarnée dès les premiers chapitres par un tueur de prostituées récidiviste, qui catalyse sur son cas les réflexions et l’appétit d’action des intellectuels, des juristes, du public, et jusqu’à l’intérêt même du principal intéressé.}}
{{Réf Article
|titre = Folie et lien social
|auteur = Jean-Max Gaudillère, Patrice Loraux et Jean-Michel Rey
|publication = Annuaire de l'EHESS 2007-2008
|date = 2009
|page = 452-456 § 2
|langue = fr
|url = https://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19418
}}
 
360

modifications