Différences entre les versions de « Jacques Bouveresse »

4 octets supprimés ,  il y a 6 mois
<small>Note de l'éditeur : « Pourquoi pas des philosophes ? » a été publié en 1978 dans la revue Critique, n° 369, p. 97-122.</small>
{{citation|citation=Quand on songe à ce que sont devenus aujourd’hui, dans le domaine philosophique lui-même, les rapports de la création, de l’édition, de la promotion et de la critique, et à l'empressement avec lequel les journaux de gauche eux-mêmes font la politique du pire — c'est-à-dire acceptent et pratiquent […] le copinage et le favoritisme les plus éhontés —, on se dit qu'il faudrait être encore plus idéaliste et téméraire que Kraus ne l'a été pour s'opposer ouvertement, comme il l'a fait, au pouvoir monstrueux de la presse.}}
{{Réf Livre|titre=Essais IV |auteur=Jacques Bouveresse|éditeur=Agone|chapitre=II-Pourquoi pas des philosophes ?|année=2004|page=35-67 }}
 
{{citation|citation=[[Ludwig Wittgenstein|Wittgenstein]] considérait que, « dans la course de la philosophie, gagne celui qui peut courir le plus lentement ; ou : celui qui atteint le but le dernier » ; et il suggérait que « le salut des philosophes entre eux devrait être : “Donnez-vous du temps” [Lass dir Zeit] ».|précisions=Ludwig Wittgenstein, Remarques mêlées, traduit de l’allemand par Gérard Granel, Flammarion GF, 1984/2002, p. 153.}}
{{Réf Livre|titre=Essais IV|auteur=Jacques Bouveresse|éditeur=Agone|année=2004|chapitre=II-Pourquoi pas des philosophes ?|page=3542}} {{Choisie citation du jour|année=2015|mois=avril|jour=7|commentaire=ainsi que le [[Modèle:Citation du jour/23 mars 2021|23 mars 2021]]}}
 
=== ''Études de philosophie du langage'' ===
5 820

modifications